Quenza se souvient de son histoire paoline

© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella

La mairie de Quenza et l’association « Ghjuventù quinzesa » ont décidé de commémorer la dernière nuit en Corse de Pascal Paoli à Quenza, épisode méconnu de l’histoire de Corse. Au programme, reconstitution historique, concert, messe en langue corse et inauguration d’une stèle.

Par France 3 Corse

Printemps 1769, après les défaites de Ponte Novu et Vivariu contre les armées de Louis XV, Pascal Paoli a décidé de s’exiler en Angleterre.

De Bastia à Bonifacio, tous les ports de l’île sont sous contrôle français. Seul échappatoire pour le général, le port de Porto-Vecchio, encore aux mains des « naziunali ».

Le 12 juin 1769, accompagné de quelques partisans, Pascal Paoli arrive à Quenza où il est accueilli par la population et les autorités, qui l’exhortent à continuer le combat.

C’est dans ce village de l’Alta Rocca que Pascal Paoli prononcera son dernier discours et qu’il passera sa dernière nuit en Corse, dans la maison de Roccu Francescu Colonna Cesari, membre du Supremu Cunsigliu di u Statu.

Le lendemain, il embarquera à Porto-Vecchio. C’est la fin de la Corse indépendante.

Le reportage de Maïa Graziani et Typhaine Urtizverea :
Quenza se souvient de son histoire paoline
La mairie de Quenza et l’association « Ghjuventù quinzesa » ont décidé de commémorer la dernière nuit en Corse de Pascal Paoli à Quenza, épisode méconnu de l’histoire de l'île. Au programme, reconstitution historique, concert, messe en langue corse et inauguration d’une stèle. - Le reportage de Maïa Graziani et Typhaine Urtizverea

Intervenants :
  • Denis Luciani, docteur en histoire
  • Jean-Marc Colonna Cesari, descendant de Roccu Francescu Colonna Cesari
  • Louisa, 9 ans

Sur le même sujet

Les + Lus