SCB : les dirigeants du club dénoncent l'arbitrage injuste du “Club des Cinq”

ILLUSTRATION / © France 3 CORSE ViaStella
ILLUSTRATION / © France 3 CORSE ViaStella

Au lendemain de la défaite à Lyon (2-0) avec un nouveau joueur exclu, les dirigeants du SC Bastia ont vertement critiqué l'arbitrage. Ils estiment que le club est victime de plusieurs arbitres, qu'ils surnomment "le Club des Cinq".

Par AD avec AFP

Au lendemain de la défaite à Lyon (2-0) avec un nouveau joueur exclu, les dirigeants du SC Bastia ont vertement critiqué l'arbitrage. Ils estiment que le club est victime de plusieurs arbitres, "toujours les mêmes", qu'ils surnomment "le Club des Cinq".

Le club s'est exprimé dans un communiqué intitulé "Qu'on nous laisse jouer au football ! " : 

Sur les 630 minutes disputées depuis le début du championnat, le Sporting a passé pas moins de 143 minutes à 10 et 17 minutes à 9 contre 11. En sept journées, près de 20% des cartons rouges de Ligue 1 ont été attribués à Bastia pour un des clubs qui commet le moins de fautes depuis le début de saison (2e équipe, avec 79 fautes sifflées !)". 


"Le club a décidé de sortir de son silence, car la coupe est pleine. Bastia n'a pas de problème avec l'arbitrage : Bastia a un problème avec des arbitres. Ce sont toujours les mêmes, ils se comptent sur les doigts de la main. On pourrait presque les appeler le Club des Cinq" est-il ajouté. 

Si le club ne cite pas le nom des arbitres qu'il vise, Benoît Bastien, qui a exclu François Kamano à la 45e minute à Lyon, et Antony Gautier, qui avait lui exclu deux Bastiais à Saint-Etienne lors de la 4e journée, en font sans doute partie. "L'équité a été encore une fois piétinée hier soir (mercredi) par M. Bastien qui avait déjà, il y a quelques mois et devant la France entière, tronqué la finale de la Coupe de la Ligue", surenchérit le SC Bastia dans son communiqué. Lors de cette finale face au Paris SG, qui l'avait emporté 4-0, le club corse avait perdu Sébastien Squillaci dès la 20e minute pour une faute qui avait aussi coûté un penalty à son équipe. 

"Bastia exige d'être traité comme les autres, avec justice et respect. Et si tel n'était pas le cas, c'est carrément la question du respect des désignations et des protocoles qui se posera", conclut le club.

A LIRE : retrouvez tout le communiqué du SC Bastia 

Sur le même sujet

Le collectif Tavignanu Vivu manifeste contre le projet de centre de déchets de Giuncaggio

Les + Lus