Tentative d'intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio : les neuf jeunes interpellés ont été relâchés

Publié le
Écrit par A.B

Les neuf personnes arrêtées en plaine orientale hier matin, mardi 17 mai, ont été relâchées après une journée passée en garde à vue au camp militaire de Borgo. Des interpellations qui s'inscrivent dans le cadre d'une enquête sur une tentative d'intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio en mars dernier.

Après plusieurs heures d'audition au camp militaire de Borgo, les neuf personnes - dont quatre mineurs - interpellées mardi 17 mai matin, dans le cadre de l'enquête sur la tentative d'intrusion à la gendarmerie de Porto-Vecchio en mars dernier, ont toutes été relâchées dans la soirée.

Originaires de la plaine orientale, ces derniers ont été interrogés sur "les infractions de dégradations commises en réunion et dégradations par moyens dangereux pour les biens ou les personnes", précisait mardi dans un communiqué le procureur de la République de Bastia, Arnaud Viornery. Tous devraient être reconvoqués à une date ultérieure, dans la poursuite de ces mêmes investigations.

Soutiens politiques

Hier, dès l'annonce des interpellations, les réactions de soutien à l'égard des jeunes ont été nombreuses au sein des partis politiques nationalistes. Plusieurs élus et militants de divers mouvances se sont ainsi déplacés à Borgo aux côtés des proches des jeunes interrogés.

Un rassemblement de soutien s'est également tenu en fin d'après-midi à Ghisonaccia.

Une mobilisation pour laquelle plusieurs dizaines de personnes se sont déplacées.