• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Territoriales : salle comble pour le meeting José Rossi à Ajaccio

© Olivier Castel
© Olivier Castel

José Rossi et ses colistiers étaient en meeting à Ajaccio, lundi soir. Dans une salle comble, ils ont tenu un discours offensif contre Paul Giacobbi. L'enjeu des Républicains est aussi d'arriver en tête des listes de droite dimanche.

Par France 3 Corse

Dans son jardin, José Rossi a fait déborder l'auditorium du Palais des Congrès d'Ajaccio. Très offensive à la tribune, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, quatrième de la liste de José Rossi a appelé les électeurs à sanctionner la gauche.

Sauveur Gandolfi Scheit, le numéro 3 de la liste Les Républicains, a attaqué le PADDUC et a préconisé le statut fiscal dérogatoire, promis par Nicolas Sarkozy en 2012.

Laurent Marcangeli a quant à lui demandé aux Ajacciens de confirmer leur vote des dernières municipales. "Je l'ai dit aux Ajacciens et Ajacciennes, je ne laisserait pas mon mandat de maire et mon mandat de député. J'accompagne une démarche et je soutiens le candidat que je crois le mieux placé pour être président de l'exécutif" explique le député-maire d'Ajaccio, 5e sur la liste de José Rossi. 

Pour le second tour, la stratégie de José Rossi reste l'union avec Camille de Rocca Serra. "Nous avons un accord. Celui qui est en tête au premier tour dirigera la liste au second tour. Celui qui sera second se mettra derrière et nous fusionnerons nos deux listes en proportion des résultats que nous obtiendrons".

Selon un sondage OpinionWay du 30 novembre, José Rossi est crédité de 14% d'intentions de votes au premier tour.


Territoriales : salle comble pour le meeting José Rossi à Ajaccio

 

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus