Cet article date de plus de 3 ans

Trois députés insulaires ont entamé un tour des prisons

Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani et Paul-André Castellani ont entamé un tour des prisons où sont incarcérés des prisonniers dits politiques.  Première étape ce mercredi à Fleury-Mérogis (Essonne).
© Jean-Félix Acquaviva/Twitter
Depuis la loi du 15 juin 2000, tout parlementaire peut visiter des prisons. Ce droit vient d’être pris par trois députés insulaires : Jean-Félix Acquaviva, Michel Castellani et Paul-André Colombani. Ainsi, ce mercredi, ils ont entamé un cycle de visites des lieux où sont incarcérés les prisonniers dits politiques corses.



La première d’entre elles s’est faite à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne), où est incarcéré Franck Paoli. Objectif de la démarche : constater les conditions de détention de ces prisonniers et appuyer leur rapprochement indiquent les trois parlementaires dans un communiqué.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique prison justice société