• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Tunnel de Viggianellu: inauguration sur fond de chjam'è rispondi

Elus, services de l'état et techniciens inaugurent la déviation de Propriano
Elus, services de l'état et techniciens inaugurent la déviation de Propriano

Le tunnel de Viggianellu a été inauguré ce matin après 25 ans d'attente. Une journée qui a donné lieu à une petite passe d'arme entre l'executif et les services de l'état au sujet du Programme Exceptionnel d'Investissement.

Par PS pour ViaStella

Après 25 ans d'attente, le tunnel de Viggianellu a enfin été inauguré ce matin.

Un ouvrage de 500 mètres et une déviation de 2,5 km pour un coût de 53 millions d’euros, financés à hauteur de 70% par l’état dans le cadre du Programme Exceptionnel d’Investissement. Une participation que la Préfète de Corse a tenu a rappeler dans un communiqué de presse hier soir.
 

"Le PEI n'est ni un cadeau, ni une aumône"

 

Une communication qui a visiblement agacé Gilles Simeoni. En l'absence de la préfète de Corse, retenue à Cozzano pour la préparation de la visite avortée d'Emmanuel Macron, le président de l'exécutif s'est adressé au Secrétaire Général aux Affaires de la Corse:

Tunnel de Viggianellu: inauguration sur fond de chjam'è rispondi
Intervenants -Paul-Marie Bartoli, maire de Propriano // Gilles Simeoni, président du Conseil exécutif de Corse Equipe - Florence Antomarchi // Stéphane Agostini


"Je voudrais dire que le PEI n'est ni un cadeau, ni une aumône. C'est le fruit d'un accord politique qui avait été conclu au moment du processus de Matignon, c'est à nos yeux une compensation insuffisante pour l'état de sous développement dans lequel la Corse et ses infrastructures ont été laissées durant près de deux siècles"


Près d'une heure de moins en été

Passé le chjam'è rispondi entre l'exécutif et les services de l'état, la déviation de Propriano a enfin été inaugurée. Une avancée considérable pour le maire de Propriano, Paul-Marie Bartoli:

"C’est d’abord un ouvrage d’intérêt régional, il va permettre de gagner beaucoup de temps sur le trajet Ajaccio-Bonifacio. En hiver le gain sera de 4 ou 5 minutes mais en période estivale vous gagnez facilement trois quarts d’heures pour ne pas dire plus "

Un chantier qui aura duré plusieurs années et qui aura été marqué par le décès d'un ouvrier dans un accident en mai 2014.

Sur le même sujet

Avec « La Guerre continue », Jacques Follorou livre de nouvelles révélations sur le banditisme corse 

Les + Lus