• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une “carbonara” à la française donne la nausée aux Italiens

Illustration - De vraies pâtes à la Carbonara? / © Wikipedia
Illustration - De vraies pâtes à la Carbonara? / © Wikipedia

Une recette très peu orthodoxe de pâtes à la carbonara publiée sur un site français a vivement fait réagir en Italie, où une bonne partie de la presse et les internautes criaient leur indignation, allant même jusqu’à menacer ironiquement d’envahir la Corse !

Par France 3 Corse ViaStella avec AFP

Le site Demotivateur.fr, qui remporte un franc succès avec des vidéos rapides de recettes souvent appétissantes, a présenté cette vidéo dans la promotion d'un livre sur les plats "one pot" (cuits dans une seule casserole).

Un oignon coupé en morceaux, des lardons sortis du frigo et des pâtes "farfalle" portés à ébullition ensemble avant d'être servis avec de la crème fraîche, du parmesan, un jaune d'oeuf et du persil: une succession de sacrilèges pour tout Italien...

"Cinq minutes de silence pour la mort de la carbonara en France. S'il vous plaît, pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font", a commenté la page Facebook italienne "Sai cosa mangi ?" (Sais-tu ce que tu manges) en postant mardi la vidéo, qui est vite devenue virale.

OK, gardez-vous la Joconde... Mais ne faites plus ces c... ou on envahit la Corse, promis


Plus de 1,3 million d'internautes l'ont regardée, en laissant des commentaires plus dégoûtés les uns que les autres, largement relayés dans les médias transalpins.

"OK, gardez-vous la Joconde... Mais ne faites plus ces c... ou on envahit la Corse, promis", a lancé l'un d'eux sur Twitter, tandis que le site français supprimait la vidéo.

La marque Barilla elle-même, qui apparaît nettement dans la vidéo, s'est fendue d'un commentaire: "Mon Dieu ! Nous sommes ouverts à toutes les interprétations créatives de la mythique carbonara, mais celle-ci va clairement trop loin..."

Et de proposer un lien vers une recette classique mais peut-être tout aussi étrange pour les Français habitués à noyer leur carbonara de crème fraîche: des spaghetti "al dente" mélangés à de la joue de porc revenue à la poêle et à des jaunes d'œufs battus avec du poivre, le tout saupoudré de fromage pecorino.

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus