• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Une nouvelle compagnie maritime entre la Corse et la Sardaigne

© France 3 Corse ViaStella
© France 3 Corse ViaStella

La compagnie italienne Blu Navy devrait entamer des rotations entre Santa Teresa di Gallura (Sardaigne) et Bonifacio à partir du début avril. Cet armement devrait remplacer la SAREMAR, compagnie publique de la région autonome de Sardaigne, qui stoppera ses rotations fin mars.

Par Alain Verdi

L’agence de presse italienne ANSA annonce que la compagnie italienne Blu Navy va relier la Sardaigne à la Corse à partir du 1er avril. Cet armateur, qui relie l’île d’Elbe à la Toscane, dit avoir acheté le navire "Ichnusa" de la  SAREMAR qui effectue le trajet depuis de nombreuses années.

Suite à des difficultés financières, la compagnie régionale sarde a été placée en liquidation judiciaire en décembre 2015. Elle doit arrêter ses rotations en mars.

L’Ichnusa racheté par la Blu Navy
L’Ichnusa racheté par la Blu Navy


Depuis la seconde guerre mondiale, la ligne était assurée par une compagnie publique italienne. D’abord la Tirrenia, compagnie publique d’État, puis depuis plus d’une vingtaine d’années par la SAREMAR compagnie publique régionale.

La compagnie publique assurait un trafic toute l’année. En haute saison, la liaison était renforcée par la compagnie privée Moby Lines.

On compte deux lignes : Bonifacio-Santa Teresa di Gallura et Propriano-Porto Torres. Cette dernière ligne était  assurée,  en avant et arrière saison seulement par La Méridionale et la SNCM. On ignore si le repreneur de la SNCM va continuer sur cette ligne. Si l'on se réfère aux trafics de ces 22 dernières années, les liaisons Corse-Sardaigne ne progressent pas énormément.

Au total, le pic est atteint en 2002 avec 390 725 passagers, tous ports compris. Mais en 2014, dernier calcul publié par l’ORTC (Observatoire Régional des Transports de la Corse), on redescend à 343 851 passagers. Le niveau le plus bas de ces 23 dernières années sera atteint en 1994 avec 288 763 passagers. Nous voyons qu’en vingt ans, les volumes aller-retour sur la Sardaigne restent limités

On ignore si la Blu Navy entend naviguer également en basse saison. Cette annonce intervient alors que la Collectivité Territoriale de Corse (CTC) et la Région autonome de Sardaigne sont en discussion autour d’un projet de service public maritime, entre les deux îles,  qui pourrait être financé par les deux Régions.

Par ailleurs, la Corsica Ferries France (CFF) a annoncé l’ouverture de lignes entre le continent français (Nice et Toulon) et la Sardaigne (Golfo Aranci et Porto Torres), via Porto-Vecchio à partir du 1er Juin.

La Corse va donc bénéficier d’une offre importante de et vers la Sardaigne. Il n’est pas sur que cela fasse progresser le trafic limité (voir les chiffres plus haut).

Sur le même sujet

Corse : signature de la 4e convention tripartite entre l’État, la collectivité et l’université 

Les + Lus