Sécurité maximale dans les établissements scolaires corses

Une rentrée scolaire sous le signe de la sécurité
Intervenants : Gilles Poli, principal du collège Atrhut Giovani, Patrice Vaiente, directeur de la direction centrale de la sécurité publique, Catherine Cristofari, secrétaire de l'associu di parenti corsi, Pierre-Vincent Ortoli, président de la FCPE de Corse-du-Sud. - France 3 Corse ViaStella - Marie-Charlotte Roupie/Nicolas Metauer

Les pouvoirs publics de l'île ont adopté fin août une série de mesures afin de renforcer la prévention des risques d'attaque dans les établissements scolaires corses.

Par France 3 Corse ViaStella

La ministre de l’Education nationale l’avait annoncé. La rentrée 2016 se déroulera dans un contexte de sécurité renforcé.

En Corse, les chefs d’établissement ont reçu une circulaire académique détaillant les mesures à mettre en œuvre afin de préparer au mieux la rentrée des 48 242 élèves qui reprendront les cours lundi 5 septembre.

Lors de réunions consacrées à la sécurité de la rentrée scolaire, le 26 août à Bastia, et le 29 août à Ajaccio, les pouvoirs publics de l’île ont adopté une série de mesures à appliquer dans les 254 écoles et 47 établissements du second degré que compte la Corse.

La première concerne la mise en place de patrouilles de sécurité aux abords des établissements. Néanmoins la station de policiers armés devant chaque école a été écartée faute d’effectifs et par peur de créer un climat anxiogène.

Une autre mesure vise à former les enseignants à réagir en cas d’attaque. Des exercices de simulation de mise en sécurité et des formations aux premiers secours seront également proposés aux élèves.

Enfin, les services académiques devront se montrer particulièrement attentifs à tout indice de radicalisation de la part d’un élève.

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus