Urgences de Bastia : "des mesures concrètes mises en place", répond la direction de l'hôpital

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

Après qu'un collectif de médecins urgentistes a tiré la sonnette d'alarme sur les conditions de travail à l'hôpital de Bastia, la direction de l'établissement a réagi via un communiqué.

C'est sous la forme d'un communiqué commun que la direction du centre hospitalier de Bastia et l'ARS de Corse ont répondu au collectif composé de médecins urgentistes et du Samu de Falconaja.

En ce début d'été, marqué par la hausse de la fréquentation touristique et la reprise du Covid, ces derniers se disent "démoralisés, découragés, inquiets", tout en pointant des "effectifs insuffisants pour accueillir les patients et des locaux peu adaptés."

Du côté de la direction de l'établissement, on indique que "depuis plusieurs semaines un travail collectif est mené entre l'ARS de Corse et tous les acteurs du système de santé".

"Ce travail de concertation a permis la mise en place de mesures de sécurisation de l’organisation de l’offre de soin pour la période estivale, permettant de juguler les flux des urgences et fluidifier certaines filières prioritaires" est-il écrit dans le communiqué.

"Une organisation renforcée"

"Garantir la sécurité des soins et les conditions d’exercice des équipes hospitalières est une préoccupation constante de la direction de l’établissement", est-il écrit dans le texte dans lequel sont déclinées plusieurs mesures visant à "sécuriser l’organisation de l’offre de soin pour cet été" :

- "Une organisation renforcée du pôle Urgences Soins critiques a été coordonnée avec la mise en place de lignes de gardes et/ou d’astreintes supplémentaires en journée comme en nuit profonde.

Des ressources humaines supplémentaires viennent en renfort des équipes médicales et soignantes.

- Une organisation au SAMU/SMUR a également été renforcée avec la mise en place d’une ligne dédiée

pour les EVASAN (médecin et infirmiers), d’une régulation de la permanence des soins ambulatoires, y

compris en nuit profonde et un appui des assistants de régulation médicale sur la période estivale.

- Pour éviter de nouvelles tensions sur les ressources humaines médicales et paramédicales, la direction

du CHB a tout mis en oeuvre pour offrir une lisibilité en terme de plannings : les plannings de garde sur

l’ensemble des lignes sont consolidées aujourd’hui à hauteur de 95%, en tenant compte des lignes

supplémentaires."

"Cet été, les plannings hospitaliers répondent à une meilleure complétude que les années précédentes", précise la direction de l'hôpital qui "exprime également sa volonté de garantir l’offre de soins en évitant la fermeture de lits d’hospitalisation, et notamment en préservant les congés des personnels".

Afin de ne pas saturer les différents services des urgences de l'île cet été, l'ARS de Corse rappelle qu'un numéro de régulation (le 116 117) a été mis en fonction.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité