• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Libération de Strasbourg

rss

C’est le 2 mars 1941 que Leclerc prononce le célèbre serment de Koufra : «Jurez de ne déposer les armes que le jour où nos couleurs, nos belles couleurs, flotteront sur la cathédrale de Strasbourg». Trois ans et demi plus tard, le 23 novembre 1944 à 9h25, une colonne de la 2e Division Blindée entre dans Strasbourg. A 10h30, le lieutenant-colonel Rouvillois fait émettre le message «Tissu est dans iode». Strasbourg était aux mains des troupes françaises !

inventaire des dégâts du gel dans la vigne