Montpellier : après 50 ans, les femmes sont sujettes aux maladies cardio-vasculaires