• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Ensemble c’est mieux !

Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Jeudi 14 novembre : nouvelle vie professionnelle et nouveaux débouchés à découvrir

Par Catherine Roch

Retour d'expérience des élèves des Maisons Familiales - vers 9H50

  • Le 20 novembre, 135 élèves des Maisons Familiales et Rurales de Bourgogne sont attendus au Conseil régional à Dijon, pour présenter leurs parcours européens. Ils reviennent d'Allemagne, Irlande, Italie, Bulgarie... où ils ont séjourné pendant trois semaine, dans le cadre du programme de stages Leonardo MODABE.
  • La Région et l’Union européenne prennent en charge les frais de transport et les frais d’assurance. Une bourse de 300 euros est versée pour les frais de nourriture, d’hébergement et de transport sur place.
  • Explications avec Claire Steczycki, formatrice à la maison familiale rurale de Grandchamp à Ruffey-les-Beaune.

Trois jours pour changer de vie professionnelle - Vers 10H05

  • Deux premières journées en septembre et octobre ont accueilli plus de 420 demandeurs d'emploi et salariés bourguignons. Le 21 novembre, l'Afpa organise en partenariat avec Pôle Emploi et les Missions Locales une troisième journée consacrée aux formations dans 13 secteurs qui recrutent : éco-construction, chimie, transport-logistique...
  • En Bourgogne, rendez-vous dans les centres de Chevigny-St-Sauveur, Nevers, Montceau-les-Mines et Migennes, le jeudi 21 novembre, de 9h à 17h.
  • Demandeurs d'emploi et salariés pourront s'informer sur les modalités d'entrée en formation, les places disponibles, visiter les ateliers de formation... Présentation de cette journée avec l'AFPA Franche-Comté.
  • 82 % des français envisagent une reconversion en cas de licenciement, elle représente une alternative appropriée, pour rebondir. Elle peut aussi permettre à un salarié de changer de métier. Reportage en Lorraine, Evelyne Billot et Thierry Ganay.

DMCloud:125645
Témoignages

 

L'ouverture de la Télécommanderie - vers 10H15

  • C'est une entreprise qui donne une nouvelle vie aux télécommandes et objets électroniques. La Télécommanderie est unique en son genre. Elle a été créée en 2004 et s'est installée en septembre dernier dans de nouveaux locaux à Pontailler-sur-Saône en Côte d'Or. Elle emploie désormais quatre personnes et a déjà plus de 29 000 réparations à son actif.
  • Témoignage de son créateur, Emmanuel Vaxelaire. Son idée : inventer des techniques de maintenance qui reposent sur un savoir faire et une main d'oeuvre formée localement. Victime d'un licenciement économique, il s'est reconverti et son chiffre d'affaires est en progression constante.
  • Cette démarche qui consiste à réparer et non pas à jeter, intéresse de plus en plus les consommateurs et ceux qui refusent d'accepter "l'obsolescence programmée" de leur électro-ménager. Reportage Florence Petit et Laurent Brocard.
Pièces détachées

 

Le Direct Matin

Franck Ménestret est au CFA de la Haute-Saône à Vesoul, pour le 33ème Concours national des jeunes boulangers.

Une nouvelle oeuvre de Jeff Koons à Paris