Ensemble c’est mieux !

Logo de l'émission Ensemble c’est mieux !

Mardi 15 décembre, la Matinale s'intéresse à l'opération “apprenti d'un jour” et aux millésimes à choisir pour les fêtes

Le Crémant, à consommer avec modération
Le Crémant, à consommer avec modération

A 9h50 BFC Matin présente "apprenti d'un jour", opération de promotion de l'apprentissage. Au sommaire également la chronique Millésime et le feuilleton, consacré au Crémant de Bourgogne qui fête ses 40 ans d'AOC.

Par Catherine Roch

Apprenti d'un jour - vers 9H50

  • A l'occasion de leurs 90 ans, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne lancent l'opération "apprenti d'un jour". Le principe est simple : une personnalité partage la vie d’un artisan et de son apprenti pendant quelques heures, elle met la main à la pâte, elle est initiée aux gestes professionnels. L'objectif est double : montrer les difficultés que rencontrent les entreprises artisanales et faire de ces personnalités, des "ambassadeurs" de l'apprentissage. 
  • Vendredi 4 décembre, le vice-président du conseil départemental de Côte-d’Or François-Xavier Dugourd, a ainsi passé l'après-midi dans les locaux de la tapisserie Langhi à Dijon. D’autres personnalités feront de même dans les quatre départements bourguignons en décembre et janvier. Présentation avec Pierre Martin, président de la CMA de Bourgogne.
les Chambres de Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne lancent l'opération Apprenti d'un jour
Le principe est simple : une personnalité partage la vie d’un artisan et de son apprenti pendant quelques heures, elle met la main à la pâte, elle est initiée aux gestes professionnels. Présentation avec Pierre Martin, président de la CMA de Bourgogne dans Bourgogne Franche-Comté Matin mardi 15 décembre 2015. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Les millésimes à choisir pour les fêtes - vers 10H15

  • Les repas de fin d'année sont l'occasion de partager des mets de fête et de les accompagner de vins sortis de la cave pour l'occasion, à déguster avec modération. Les amateurs savent quels millésimes servir chaque année. Pour les vins de Bourgogne, Laurent Gotti, journaliste dégustateur, vous conseille les années 2005, 2009 et 2010. Il définit ce qu'est un grand millésime et explique pourquoi cette notion est toute relative.
Les millésimes à choisir pour les fêtes
Pour les vins de Bourgogne, Laurent Gotti, journaliste dégustateur, vous conseille les années 2005, 2009 et 2010. Chronique millésime mardi 15 décembre 2015 dans Bourgogne Franche-Comté Matin. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Feuilleton, le Crémant - vers 10H25

  • Le Crémant de Bourgogne fête ses 40ans d'AOC et ses 200 ans d'existence dans la région. Ses producteurs veulent franchir une nouvelle étape dans les années à venir : monter en gamme et rivaliser avec le Champagne de la région voisine, dont il utilise déjà la méthode de vinification. Le feuilleton de la semaine revient sur son histoire, ses secrets de fabrication et ses ambitions.
  • Voici l'épisode 2 avec : Dominique Gruhier et Jean-Luc Joillot, vignerons, Agnès Vitteaut-Alberti, élaboratrice de Crémant, Christophe Barbé, directeur technique et achats Crémants de Bourgogne. 
L'élaboration du Crémant
Le Crémant de Bourgogne fête un double anniversaire : les 200 ans de l'effervescence en Bourgogne et les 40 ans de son AOC. Deuxième épisode de notre feuilleton de la semaine. - M.Bessard, Y.Etienne, C.Gaillard
  • Précisions avec Pierre Du Couedic, directeur général de l’Union des producteurs et élaborateurs de Crémant de Bourgogne.
Le Crémant de Bourgogne fête ses 40ans d'AOC et ses 200 ans d'existence dans la région
Ses producteurs veulent franchir une nouvelle étape dans les années à venir : monter en gamme et rivaliser avec le Champagne de la région voisine, dont il utilise déjà la méthode de vinification. Des précisions avec Pierre Du Couedic, directeur général de l’Union des producteurs et élaborateurs de Crémant de Bourgogne, mardi 15 décembre 2015 dans Bourgogne Franche-Comté Matin. - Une émission présentée par Murielle Rousselin


Le Direct matin

  • Depuis leur création en 1862, les Glorieuses de Bresse représentent pour les éleveurs qui y participent, l’aboutissement d’une année de travail. Les plus beaux spécimen de chapons, poulardes et dindes, sont présentés au jury composé de professionnels et d’amateurs gourmets. Quatre rendez-vous, dont celui de Montrevel-en-Bresse (01), qui se déroule mardi 15 décembre. Présentation avec Amélie Douay et ses invités.

A lire aussi