En ce jour de Janvier, en allant donner de l’eau à ses bêtes, « Victor Domenech", demeura incrédule face au spectacle qui l’attendait.

Par Emmanuelle Gayet

Près de l’abreuvoir, sa meilleure laitière gisait encore vivante, les yeux crevés, les flans en sang. A quelques mètres de là, un groupe d’oiseaux de forte corpulence observait, sans crainte apparente.
Victor décida de filmer la scène avec son téléphone portable et appela aussitôt le vétérinaire pour mettre fin à l’agonie de l’animal.
L’éleveur, grâce aux images réalisées sur place, eu la confirmation qu’il s’agissait bien de vautours fauves, oiseaux nécrophages, bien connus des habitants des Pyrénées.
A l’heure actuelle, "Victor" pense, que sa vache aurait été victime d’une attaque venue du ciel !
Le vautour fauve est décrit comme un nécrophage strict, c’est à dire qu’il se nourrit exclusivement de cadavres.
Pourtant, depuis quelques années, des éleveurs comme « Victor » pensent qu’un changement de comportement commence à s’observer chez ces rapaces.


Ecrit et réalisé par Jean-Roch Meslin
Une coproduction Eliocom/Montagne TV avec la participation de Ushuaïa TV