• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • SPORT
  • CULTURE
  • ÉCONOMIE

Prioriterre

Logo de l'émission Prioriterre

Aromaplantes, Guillaume Liardet (29.09.2012)

Sur le plateau de Sault, chaque année, les visiteurs viennent admirer les paysages emblématiques de la Provence. A travers l’organisation d’une exploitation en agriculture biologique, on comprend que ce n’est pas le fruit du hasard.

Par Monia Vitiello

Aromaplantes, Guillaume Liardet

Sur le plateau de Sault et au pied du mont ventoux, chaque année les visiteurs viennent admirer les paysages emblématiques de la Provence. A travers l’organisation d’une exploitation en agriculture biologique depuis les années 70, autour des plantes à distiller et de leurs huiles essentielles, on comprend que ce n’est pas le fruit du hasard.

A coté de la lavande fine officinale  et de sa fleur courte, on trouve le lavandin et sa fleur longue jusqu’à presque dix fois plus productive en huile essentielle à l’odeur plus camphrée que l’on retrouve aussi dans les lessives. L’autre culture symbolique du plateau de Sault c’est le petit épeautre qu’on appelait autrefois l’engrain à ne pas confondre avec l’épeautre tout court nettement plus productif et moins cher.

Pour produire la vapeur nécessaire à l’extraction des huiles essentielles des plantes, la distillerie  nécessite beaucoup d’énergie, mais ce sont en fait les résidus des distillations qui servent de combustible. En développant l’extraction de l’huile essentielle de pin l’hiver Guillaume a même accentué  cet aspect durable de l’exploitation pour devenir un petit producteur de combustible.



Pour en savoir plus
www.distillerie-aromaplantes.com


 

 

concours du bûcheron aux 7 Laux