Femme retrouvée morte à Poligny : l’autopsie n’a pas permis d’élucider les raisons de son décès

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
Le kiosque à musique dans lequel a été retrouvé la victime.
Le kiosque à musique dans lequel a été retrouvé la victime. © France Télévisions - Philippe Arbez

L’autopsie réalisée lundi 10 janvier n’a pas apporté de réponse aux enquêteurs. Samedi 8 janvier, le corps d’une femme avait été retrouvé sans vie en plein jour sous un kiosque de la ville du Jura.

Un corps retrouvé au petit matin

Le corps sans vie de la quinquagénaire a été découvert dans le kiosque à musique de la promenade du parc Croichet en plein cœur de Poligny dans le Jura. Un homme a donné l’alerte. Les gendarmes ont constaté que la victime portait plusieurs blessures au niveau du crâne ce qui permet d'orienter l'enquête sur des faits criminels détaillait alors le procureur de Lons-le-Saunier, Lionel Pascal qui "n’excluait pas non plus un accident".

Selon les premiers témoignages, "cette femme âge de 59 ans, avait participé à une fête très arrosée". Elle vivait aux HLM de Poligny.

De nouveaux examens demandés à la suite de l’autopsie

Selon Lionel Pascal, procureur de la République, l’autopsie n’a pas permis de déterminer les raisons exactes du décès. La victime portait plusieurs blessures notamment à la tête. Cette femme, qui était placée sous tutelle vivait dans un milieu précaire, marginal ou l’alcool et la toxicomanie étaient présents. De nouveaux examens ont été demandés, toxicologiques, et anatomopathologiques. Ces examens nécessiteront beaucoup de temps, précise le procureur.

Pour le parquet, toutes les pistes sont étudiées. Sans qu’aucune ne soit privilégiée pour le moment. Intervention d’un tiers, chute accidentelle, défaillance d’un organe suite à une consommation d’alcool, hypothermie, hémorragie...

Les investigations se poursuivent dans un cadre criminel pour donner plus de latitude et de moyens aux enquêteurs. Les personnes qui ont croisé la victime ce jour-là et dans la soirée de sa mort ont été entendues par les enquêteurs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.