La fédération du PS de la Moselle dégradée à Maizières-lès-Metz

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bruno Demange

Des opposants au projet du futur aéroport de Notre-Dame des Landes (près de Nantes), se sont attaqués durant la nuit de vendredi à samedi au bâtiment qui héberge la fédération du Parti Socialiste.

Sur la façade du bâtiment, on pouvait lire cette formule  "non à l'Ayrault porc" à 7 ou 8 endroits. C'est ce que nous signalent les dirigeants départementaux du parti.
A l'arrivée de notre équipe sur place, ces mentions n'étaient plus visibles.

L'un des volets de l'immeuble a également été arraché.

Une plainte a été déposée ce samedi par Jean-Pierre Liouville (premier secrétaire fédéral), qui déclare par ailleurs qu'il "est inadmissible de s'attaquer aux partis politiques -qui sont un élément majeur de la vie démocratique- pour faire prévaloir ses choix".

Des faits similaires se sont déjà produits dans les fédérations de l'Aube, de la Marne, du Bas-Rhin, mais aussi du Calvados, des Côtes d'Armor, du Finistère, de Gironde, de l'Hérault, du Jura, du Bas-Rhin, de la Vendée, de la Vienne, de la Haute-Vienne, de l'Yonne, de la Corrèze, de la Dordogne, du Doubs, de la Savoie, de la Drôme, ainsi qu'à Paris. 

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE :
- l'article de nos confrères de France 3 Basse Normandie, sur des faits similaires à Caen
- l'article de nos confrères du Figaro