• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

ArcelorMittal dément que le document révélé par la CFDT remette en cause la non-rentabilité de la phase liquide de Florange

Lakshmi Mittal acceptera-t-il de céder l'intégralité de la filière chaude de Florange ? / © AFP PHOTO FREDERICK FLORIN
Lakshmi Mittal acceptera-t-il de céder l'intégralité de la filière chaude de Florange ? / © AFP PHOTO FREDERICK FLORIN

Selon le communiqué du groupe, le document de la CFDT "ne contredit en rien le constat de non-rentabilité de la phase liquide de Florange et ne prouve en rien la profitabilité de cette partie du site."

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

Le communiqué du groupe sidérurgique a été publié jeudi 13 décembre 2012, au lendemain de la présentation en exclusivité par France 3 Lorraine d'un document interne, dévoilé par la CFDT, qui confirmerait la rentabilité du site de Florange et à quelques heures d'un Comité d'Entreprise Extraordinaire d'ArcelorMittal Atlantique Lorraine (AMAL) à Paris.

Selon ce communiqué, le document produit par la CFDT "ne permet pas de faire état de l'ensemble de la réalité économique de la phase liquide de Florange. Il ne contredit en rien le constat de non-rentabilité de la phase liquide de Florange et ne prouve en rien la profitabilité de cette partie du site car il ne prend pas en compte les coûts complets. En effet, il ne traite que des frais variables du prix de revient, sans aucune prise en compte des autres frais."



ArcelorMittal - Decryptage du document
Un document confidentiel révélé par la CFDT démontre la rentabilité de Florange


En tout état de cause, les travaux du futur comité de suivi des engagements d'ArcelorMittal piloté par le sous-préfet Marzorati et le CCE à 14h cet après-midi risquent d'être animés.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus