Déclaration d'Henri-Pierre Orsini, directeur général d'ArcelorMittal Atlantique et Lorraine qui ajoute qu'il n’y aura "que des travaux de sécurisation des hauts-fourneaux" à Florange

"Mettre sous cocon" les deux haut-fourneaux P3 et P6 du suite d'ArcelorMittal à Florange, ne signifie pas les entretenir pour Henri-Pierre Orsini, directeur général d'ArcelorMittal Atlantique et Lorraine. il s'agit seulement de les "sécuriser".

C'est l'une des principales craintes des syndicalistes pour ces outils âgés qui nécessitent chaque jour d'avantage une remise en état. Et la situation pourrait durer ainsi "pour les six prochaines années" comme Mittal s'y est engagé dans l'accord signé avec le gouvernement français...

Pas certains non plus qu'Ulcos profite réellement à Florange alors que le groupe sidérurgique dispose d'autres hauts-fourneaux en Europe. H-P Orsini explique que les technologies de recherche et développement concernent l'ensemble du groupe et qu'il n'y a "pas d'engagements spécifiques à Florange".

Cela ressemble fort à un enterrement quasi définitif de la filière chaude de Moselle par le Groupe ArcelorMittal.




Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité