Quatre Rafale de la BA 113 ont conduit des frappes aériennes près de Gao, au Mali

© France Télévisions
© France Télévisions

Quatre avions de Chasse Rafale, qui ont décollé ce matin de Saint-Dizier (52), ont frappé sur le sol malien. Ils ont détruit des camps d'entraînement et des dépôts logistiques des groupes armés. 

Par Claudine Crenn

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a précisé dans un communiqué :  
"Cette mission a été effectuée par quatre Rafale qui ont décollé de France et qui viennent renforcer le dispositif aérien français". "L'aviation de chasse française a visé et détruit ce dimanche plusieurs cibles" dans le nord du Mali "à proximité de Gao".
Selon le ministre, "des camps d'entraînement, des infrastructures et des dépôts logistiques constituant les bases arrière des groupes terroristes" ont notamment été détruits.
Au Mali, la France a déployé plusieurs centaines de ses soldats sur le terrain. L'aviation française a frappé au nord de la ligne qui divise le sud du pays de la zone contrôlée depuis le printemps par les islamistes. Les Rafale de la BA 113 partis de Haute-Marne ce matin sont postés à N'djamena au Tchad. Ces avions de combat pourraient intervenir en cas de besoin supplémentaire d'appui aérien sur le continent africain.
-Avec AFP-

BA 113 à Saint-Dizier en Haute-Marne :
Dotée de deux escadrons de Chasse Rafale, soit une cinquantaine d’avions, le rôle de cette base militaire est de participer aux fonctions stratégiques de la Défense et de la sécurité nationale. Elle assure des missions de dissuasion, de protection d’intervention et procède à la formation de nombreux équipages. Sur le site de Saint-Dizier, environ 2000 personnes y travaillent, relevant de différents commandements.





Sur le même sujet

Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus