Cet article date de plus de 8 ans

La réconciliation franco allemande fête ses 50 ans

C'était le 22 Janvier 1963, au palais de l'Elysée. Le président français Charles de Gaulle et le chancelier allemand Konrad Adenauer signaient un traité de coopération et d'amitié entre les deux pays. 
La signature du traité de l'Elysée
La signature du traité de l'Elysée © Capture d'écran INA
Ce traité prévoyait une coopération accrue entre la République Fédérale Allemande et la France sur des questions de relations internationales, de défense et d'éducation.

Voyez le détail du traité... 

Depuis, c'est une véritable amitié qui s'est construite entre les deux pays, avec des liens particuliers entre les différents chefs d'Etats qui se sont succédés.

Dans les années 70, après 1974, ce sont Valéry Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt qui poursuivent l'aventure engagée par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer.
Valéry Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt
Valéry Giscard d'Estaing et Helmut Schmidt © France Télévisions

Ce sont eux qui ont contribué à la naissance du Conseil Européen, ou encore du Système Monétaire Européen (ancêtre de l'Euro !)


La décennie suivante fut marquée par une autre amitié, celle de François Mitterrand et d'Helmut Kohl...
Avec une image forte, restée dans toutes les mémoires : celle du 22 septembre 1984, sur le site de Douaumont...
 

François Mitterrand et Helmut Kohl à Verdun, le 22 septembre 1984
François Mitterrand et Helmut Kohl à Verdun, le 22 septembre 1984 © France Télévisions


Troisième époque, avec les successeurs respectifs, Jacques Chirac et Gerhard Schroeder...
 

Jacques Chirac et Gerhard Schroeder
Jacques Chirac et Gerhard Schroeder © France Télévisions


Au 21ème siècle, Nicolas Sarkozy puis François Hollande ont entrepris avec Angela Merkel la continuité du "couple franco allemand" dans un contexte économique et politique plus compliqué.




 

Pour en savoir plus

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
international