La nuit, toutes les vitrines seront grises : fini les éclairages !

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine
© Maxime Pisano.

L’extinction des lumières des vitrines est rendue obligatoire par le gouvernement entre une et sept heures du matin. L’arrêté s’appliquera début Juillet 2013. En Lorraine, certains commerçants ont déjà emboîté le pas, ce qui ne fait pas l’unanimité chez les citadins.

« Limiter les nuisances et agir sur les consommations d’énergie », c’est l’argument utilisé par Delphine Batho, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie pour défendre son projet. Dès Juillet 2013, toute sorte de vitrines lumineuses que ce soit soient celles des bureaux ou celles des commerces devront obligatoirement être éteintes entre une heure et 7h du matin.

Cependant, sur cette décision les avis sont partagés. Si certains citadins l’approuvent entièrement, d’autres n’hésitent pas à mettre un coup de projecteur sur les parts d’ombre de cet arrêté.

Etat des lieux en Lorraine

A Metz, la mairie à déjà mis en place des mesures. Dans certaines rues, les fréquences des lumières baissent à partir d'une heure du matin. Chez les commerçants messins, les avis divergent entre ceux qui éteignent leurs enseignes dès 22h pour des raisons écologiques et ceux qui laissent la lumière en continu tout au long de la nuit pour mieux se faire remarquer.

A la lumière du projet de Delphine Batho, Jean-Pierre Lehmann, président de l’association des commerçants Les Vitrines de Nancy et de la FNCV-Les Vitrines de France (Fédération nationale des centres-villes),  nous éclaire : « Ça fait un bout de temps qu’on en parle avec la ministre de l’écologie. Cela pose un vrai souci de sécurité pour les collectivités locales, il risque d’y avoir des rues sombres » avant d’ajouter : « On peut aussi imaginer que certains commerçants qui n’ont pas les moyens d’installer des systèmes automatiques risquent d’éteindre leurs lumières à 19h quand ils quittent leur boutique ».

Selon Laurence Georgeon, en charge de la Maison de l’environnement et du développement durable d’Epinal : «Les législations ne sont pas toujours adaptées au terrain, il faudra sans doute envisager des travaux pour installer une programmation des lumières. Aussi, si on éteint certains monuments, on risque de plonger tout un quartier dans le noir. Tout cela à un coût mais globalement cet arrêté correspond à des réflexions qui sont dans l’air du temps et à une série d’actions que nous avons déjà mise en oeuvre».
Effectivement, en partenariat avec des associations telles que la WWF, à Epinal les lumières de la ville sont éteintes pendant une heure, chaque année au mois de mars depuis 2008.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.