Centrale de Cattenom - Deux morts et un blessé grave suite à la chute d'une nacelle : information judiciaire ouverte vendredi

© France Télévisions Lorraine
© France Télévisions Lorraine

L'accident s'est produit jeudi 28 février vers 16h35. Il ne concerne aucunement l'activité nucléaire, même s'il s'est produit sur la tranche 4 du centre de production nucléaire de Cattenom.

Par Bruno Demange

Les suites judiciaires
Une information judiciaire a été ouverte vendredi pour "homicides involontaires".
Tandis que les corps des victimes seront autopsiés lundi, les témoignages de la vingtaine de témoins présents lors de l'accident concordent.
Il pourrait s'agir d'un mauvais montage de la nacelle, ou d'un défaut d'origine.


Cette nacelle était utilisée pour la maintenance du réacteur 4 du site (qui est à l'arrêt). Il n'y a donc aucune radioactivité sur cette tranche, et donc aucun risque nucléaire. "Cette maintenance a débuté le 9 février dernier, dans le cadre d'une visite décennale" précise EDF.

La nacelle a chuté d'une hauteur de 4 mètres sur des ouvriers.
Le bilan fait état de 2 personnes décédées et d'un blessé grave. Concernant ce rescapé, originaire du Loir et Cher, il a été transporté à l'hôpital Bel Air de Thionville ; son pronostic vital n'est heureusement pas engagé.
Les deux personnes décédées étaient, pour leur part, originaires du Loiret et de Saint Etienne.
Les 3 personnes travaillaient pour le compte d'une société sous traitante. 
Une pose d'échafaudage était en cours d'installation à l'intérieur du réacteur n°4, afin de pouvoir poser ensuite un nouveau revêtement en peau composite.


Nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes de cet accident. Les 3 personnes avaient pris leur service entre 13 et 14h. Toutes 3 se trouvaient à l'intérieur de la nacelle. Et pour des raisons qui restent à expliquer, le système de cette nacelle suspendu s'est désolidarisé.

Une enquête est en cours pour déterminer les causes.
En matière d'inspection du travail, c'est l'Autorité de Sûreté Nucléaire qui est compétente sur un site nucléaire.
"Des inspecteurs du travail de la division de Strasbourg de l'ASN se rendent sur place" indique l'Autorité dans un communiqué. L'information est confirmée par la ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie Delphine Batho.
Cette enquête sera effectuée parallèlement à celle diligentée par le Procureur de la République, qui est sur place. Une information judiciaire pour "homicides et blessures involontaires" devrait être ouverte. Les deux corps vont être autopsiés.

Delphine Batho exprime par ailleurs "sa vive émotion, et précise que ses premières pensées vont aux victimes, à leurs familles, à leurs proches, ainsi qu'à leurs collègues de travail."


Voyez le reportage tourné jeudi soir...
Accident de Cattenom
Accident de Cattenom



Vendredi matin, le personnel reste sous le choc, sachant qu'il s'agit là des premiers décès survenant sur le site.
Une cellule psychologique a été mise en place. Par ailleurs, un CHSCT s'est tenu vendredi 1er mars dès 9h.
.

Ce centre de 1300 megawatts, situé à quelques kilomètres de Thionville dispose de 4 réacteurs, mis en service entre 1986 et 1992.
Il s'agit de la 7ème centrale au monde, au niveau de sa puissance...et la seconde en France concernant sa production d'électricité.






Sur le même sujet

En attendant les Pyrénées !

Les + Lus