Menace de rétorsion chinoise sur les vins européens : les professionnels alsaciens restent sereins

L'Europe veut augmenter les taxes sur les panneaux solaires en provenance de Chine. En guise de représailles, l'empire du milieu pourrait surtaxer les vins européens. Cette menace donne des sueurs froides aux viticulteurs bordelais, mais en Alsace, pas d'inquiétude particulière.

Jacques Cattin exporte ses vins à Shangaï et Pékin
Jacques Cattin exporte ses vins à Shangaï et Pékin © France 3 Alsace
L'Alsace exporte 35 millions de bouteilles chaque année. Seulement 400 000 sont vendues en Chine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter