Cet article date de plus de 7 ans

Huit ans de prison pour le meurtre de son mari

Sandrine Espinouse était jugée à partir du 25 juin 2013 pour le meurtre de son compagnon, tué violemment à coup de massettes. Le verdict est tombé le 26 juin en fin de journée : la mère de famille fera huit ans de prison.

© France 3 Lorraine
Se plaignant d’une vie conjugale devenue « insupportable », Sandrine Espinouse, quadragénaire, avait assassiné son mari en avril 2009 à l’aide d’une massette, mais aussi d’un couteau et d’un oreiller. A l’issue de son procès, elle a été condamnée à huit ans de prison assortis d’un suivi socio-judiciaire de dix ans.

Le climat familial était perturbé depuis de nombreuses années par une consommation régulière de stupéfiants, et des disputes fréquentes entre les parents.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice