Cet article date de plus de 7 ans

Mobilité : le rapport Duron conforte l'isolement de la Lorraine

En proposant de réduire les possibilités ferroviaires, fluviales et ferroviaires de la Lorraine, le président de la commission "Mobilité 21" isole un peu plus notre région au coeur des territoires français et européens et va compliquer dans les prochaines années les déplacements des frontaliers.

© France 3 Lorraine.
Jeudi 27 juillet 2013, Philippe Duron, député PS du Calvados et président de la  commission "Mobilité 21" a remis au gouvernement de Jean-Marc Ayrault son rapport. Celui-ci présente les préconisations des grands chantiers à mettre en route dans l'avenir pour optimiser la mobilité sur le territoire national, des chantiers prioritaires en ce qui concerne l'infrastructure routière, maritimes et ferroviaires.

Mais ce que dit ce rapport des grands projets qui concernent notre région n'a rien de réjouissant : la Lorraine n'est pas un territoire prioritaire.

Les explications de notre journaliste Didier Vincenot :




Télécharger le rapport et sa synthèse.

Le député UDI de la Meuse Bertand Pancher, membre de la commission Duron était invité du 1920 Lorraine, il évoque les projets lorrains :


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports politique