• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Les “Connards” offrent une tronçonneuse en carton au maire de Kaysersberg

Les militants du collectif contre le projet éolien du bonhomme devant la mairie de Kaysersberg / © F3 Alsace
Les militants du collectif contre le projet éolien du bonhomme devant la mairie de Kaysersberg / © F3 Alsace

C'est la riposte dans le bras de fer autour d'un projet d'implantation d'éoliennes sur le col du Bonhomme. La semaine dernière le maire de Kaysersberg, favorable au projet, avait insulté des opposants en les traitant de "connards". Ils répondent en lui offrant un tronçonneuse factice.

Par Guillaume Kuster

Ce matin, une partie des militants du collectif contre le projet éolien du bonhomme ont symboliquement remis une tronçonneuse en carton à la mairie de Kaysersberg, en réponse à l'insulte et à une autre citation fameuse de l'élu.

Mardi 30 juillet, Henri Stoll, excédé par le risque d'annulation d'un arrêté préfectoral autorisant le défrichement du site prévu pour l'implantation d'un site éolien avait sur l'antenne de France 3 Alsace traité de "connards" les militants à l'origine de ce recours. Il avait par ailleurs expliqué qu'il irait "personnellement commencer le défrichement à l'aide d'une tronçonneuse" pour que le projet se fasse. C'est en réponse à cette dernière phrase que 7 membres du collectif contre le projet éolien du bonhomme ont remis symboliquement une tronçonneuse en carton "afin qu'il puisse s'agiter sans danger" a expliqué Antoine Chonion, porte-parole du collectif contre le projet éolien du bonhomme.

 

Interview d'Antoine Chonion, porte-parole du collectif contre le projet éolien du Bonhomme


 

Quand Henri Stoll évoque les "connards"

 

Le communiqué du collectif contre le projet éolien du bonhomme :

Les « Connards » offrent une tronçonneuse en papier mâché au maire de Kaysersberg.
Le Ministère de l’Agriculture et la Préfecture du Haut Rhin viennent d'engager une procédure en vue du retrait de l'autorisation de défricher au col du Bonhomme.
Ce projet éolien, dont l’enjeu énergétique reste minime menace directement la survie de plusieurs espèces protégées, comme le grand tétras mais aussi des rapaces dont le faucon pèlerin, ainsi que d'importantes populations de chauves-souris, nidifiant à proximité, à la tête des Faux.
La Commission européenne avait en toute logique lancée une mise en garde à ce sujet, auprès du gouvernement français dans le cadre de son programme Life.
Aujourd'hui, certains élus, qui curieusement se présentent comme écologistes, insultent par médias interposés les opposants au projet, les traitant de « connards » et menacent d'aller " eux mêmes défricher à la tronçonneuse" ces forêts, qui font pourtant partie de notre patrimoine.
Nous avions dans un communiqué précédent dénoncé l’absence de sérieux des partisans de ce projet. La réalité dépasse nos suppositions, et devant la hauteur et la puissance des arguments développés, nous sommes KO et restons sans voix.
Afin, toutefois de montrer que nous sommes encore debout, nous avons décidé d’offrir à l’auteur de ces propos une tronçonneuse en papier mâché. Nous formons le vœu que ce cadeau, dans lequel nous avons mis tout notre cœur, l’amènera à adopter une attitude plus respectueuse à l’égard de la nature et des personnes qui la défendent. Ce qui pour un élu est la moindre des choses.
Nous remettrons solennellement cette tronçonneuse en papier mâché jeudi 08 aout à 11h au maire en la mairie de Kaysersberg.

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus