Manque de pompiers volontaires : la caserne d’Entrange ferme

Il n’y a plus de pompiers à Entrange (57). La caserne n’en comptait déjà plus qu’un, au fil des années le nombre de volontaires s’est réduit. Un constat qui s’applique globalement à toute la France.

© France 3 Lorraine
Jean-Marie Cridel, le maire, d’Entrange a le cœur serré : la caserne de pompiers de sa commune n’existe plus depuis le 1er août 2013. Un cruel manque de volontaires a mené à la réduction du nombre de pompiers, dernièrement, il n’y en avait plus qu’un qui partageait un local avec les employés municipaux.

En moyenne, 4 centres d’interventions sont fermés chaque année en Moselle. Aux petites casernes coûteuses rassemblant peu de personnes, on privilégie donc les regroupements.

Le volontariat rencontre de moins en moins de succès, notamment à cause du travail qui prend une place de plus en plus importante dans la vie des français. 4 500 mosellans sont pourtant à ce jour engagés bénévolement en tant que pompiers.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société