• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ce qui change en 2014

Comme chaque année, beaucoup de modifications entrent en vigueur au 1er janvier. Revue d'effectif des principaux changements à prévoir pour 2014. 

Par Mathieu Guillerot

  • Pour les fumeurs, la hausse du prix des cigarettes de 20 centimes s'appliquera à compter du 13 janvier. Idem sur les paquets de tabac à rouler qui verront eux aussi leur prix augmenter de 50 centimes. Le paquet le moins cher sera vendu 6,50 euros et le plus cher à 7 euros. Il s'agit de la troisième hausse de prix de ce type en quinze mois pour le gouvernement qui se félicite d'une baisse de 8% de la consommation de tabac en 2012.

  • Concernant la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), son taux normal passe de 19,6 % à 20 % à compter du 1er janvier 2014 et devrait rapporter 2,6 milliards d'euros à l'Etat. Le taux intermédiaire de la TVA, lui, passe de 7% à 10 % tandis que son taux réduit, aujourd'hui fixé à 5,5% sur les produits de première nécessité, est maintenu. Aller au musée ou au restaurant coûtera donc plus cher. En revanche, les abonnements au gaz et à l'électricité, les cantines scolaires ou livres ne subiront pas d'augmentation de tarifs. L'ensemble de ces augmentations vise à financer un allégement de charges de 10 milliards d'euros accordé aux entreprises. 

  • En matière d'énergie, en raison d'une hausse de la contribution au service public de l'électricité, les prix de l'électricité devraient augmenter de 2 % environ. Les prochaines factures devraient par ailleurs être impactées par une hausse de la TVA : le gaz et l'électricité étant actuellement soumis au taux à 19,6 %.     

  • Concernant les timbres, le prix de la lettre prioritaire passera de 0,63 euro à 0,66 euro. Celui de la lettre verte évoluera de 0,58 euro à 0,61 euro.             

  • Enfin, une bonne nouvelle pour débuter l'année : à compter du 1er janvier, la durée de validité de la carte d'identité passe de dix à quinze ans. Cette mesure, destinée à réduire le temps d'attente dans les administrations, ne s'applique que pour les personnes majeures. A noter que pour les cartes délivrées entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la limite de validité mentionnée au verso est repoussée de cinq ans, sans qu'aucune démarche particulière ne soit requise de la part des usagers.
    Les personnes qui souhaiteront voyager avec une carte d'identité dont la date initiale de validité sera dépassée pourront télécharger prochainement sur le site du ministère des affaires étrangères ou celui du ministère de l'intérieur un document leur permettant de justifier de cette mesure auprès des autorités étrangères concernées.

    Par ailleurs, les demandes de pièces d'identité pour les moins de 12 ans vont être simplifiées : les enfants ne seront plus obligés d'accompagner leurs parents pour retirer leurs nouveaux papiers d'identité.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus