Sarre-Union : La tradition des pétards du Nouvel An fait à nouveau un mort

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jcdr avec AFP.
Un mortier d'artifice. Archives.
Un mortier d'artifice. Archives. © France 3 Lorraine.

Malgré les efforts de prévention menés par les pouvoirs publics, la tradition des pétards du Nouvel An a de nouveau tourné au drame mercredi en Alsace, avec la mort accidentelle d'un jeune homme tué en manipulant un feu d'artifice à Sarre-Union près de la frontière avec la Moselle-Est.

L'accident a eu lieu vers 0h30 à Sarre-Union, une commune du nord-ouest du Bas-Rhin à quelques kilomètres de la Moselle-Est. La victime, un entrepreneur de Sarre-Union, originaire de Bischtroff-sur-Sarre et âgée de 29 ans, "faisait la fête chez des amis dans un domaine privé", au 58 rue de Verdun, selon nos collègues de France 3 AlsaceL'engin pyrotechnique, un mortier de type K2, lui a explosé au visage.
A l'arrivée des secours, l'homme était en arrêt cardio-respiratoire. Il est décédé sur place.
Le procureur de Saverne a ordonné la saisie du matériel en cause et une enquête a été ouverte. Elle est menée par la brigade de Saverne.


Agrandir le plan

Blessures et saisies de pétards

En début de soirée à Strasbourg, c'est un jeune homme de 22 ans a été grièvement blessé à une main, selon l'adjoint au maire chargé de la sécurité,
Olivier Bitz. Dès mardi après-midi, un autre homme avait dû être pris en charge pour des brûlures à une main.
Dans le Haut-Rhin, les pompiers ont fait état de deux blessés légers.

Après les deux morts recensés l'an dernier, les autorités en Alsace avaient pourtant fait de gros efforts cette année pour éviter que la traditionnelle débauche de feux d'artifice du réveillon ne vire à nouveau au drame.

Une réglementation plus stricte en Alsace

A la différence de la Lorraine et du reste de la France (voir notre article), la réglementation était particulièrement stricte cette année dans les deux départements alsaciens: seuls les plus petits pétards étaient désormais autorisés, et uniquement pour les plus de 12 ans. Les plus puissants, cauchemars des services d'urgence, nécessitent des autorisations.
En outre, l'usage des pétards a même été interdit "à moins de 50 mètres des immeubles d'habitation", ce qui revenait à une interdiction de facto en ville... bien difficile à faire appliquer, et qui a d'ailleurs été largement transgressée durant la nuit de la Saint-Sylvestre.

Face au danger, policiers et gendarmes ont multiplié les contrôles en amont (voyez l'article de nos collègues de France 3 Alsace). Ces derniers jours ils ont saisi près de deux tonnes de pétards et autres explosifs, dont plus de la moitié dans la seule journée de mardi. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.