• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le kajukenbo : entre karaté, judo et boxe

En kajukembo, les coups sont réellement portés, et même appuyés
En kajukembo, les coups sont réellement portés, et même appuyés

Cet art martial né à Hawaï dans les années 40 pour le combat de rue compte seulement quelques centaines de licenciés en France, dont une cinquantaine dans le Sundgau. Un stage de découverte est organisé ce week-end à Altkirch. Le Kajukenbo s'inspire du karaté, du judo, du ken et de la boxe.

Par Claire Peyrot

Le Kajukembo est un style de kenpo orienté vers la self défense. Sa création est due à une réflexion sur l’insécurité et la violence qui régnaient sur l’archipel d’Hawaï à la fin des années 40. Issu de l’étude et de la comparaison de différents arts martiaux, il a été créé par un collège de cinq experts en arts martiaux dont Adriano Emperado. Les cinq styles ayant servi de base à la création du kajukenbo ont aussi servi à former son nom (KAJUKENBO = KA : karaté + JU : judo et ju-jutsu + KEN : kenpo + BO : boxe).

Pour les démonstrations, rendez-vous au Dojo de la Palestre d'Altkirch, rue de Hirtzbach (le samedi 5 avril de 15h30 à 18h et le dimanche 6 avril de 9h30 à 12h)

Kajukembo Alsace
39, rue de l'Illberg
68130 ALTKIRCH
kajukenbo.alsace@gmail.com
         
Jean-Philippe Kuehn : 06 47 29 41 07

Le kajukenbo : entre karaté, judo et boxe
Le reportage de G. Dreyer, E. Kleinhoffer et M.-E. Beauclair. Interviews de Jean-Philippe Kuehn, Président du Club Kajukendo Alsace, Thiébaut Itty, Rebecca Itty, Ginette Schicklin et Eric Schicklin

 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus