• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mia, un frère et ses parents avaient été localisés au Luxembourg dans la soirée du 18 avril

Mia, enlevée par sa mère le 17 avril 2014  au centre maternel de Nancy avait été localisée avec ses parents au Camping Simmerschmelz dans le village de Septfontaines au Luxembourg. Mais l'annonce de l'information par une télévision les a fait fuir vers Phalsbourg où ils ont été interceptés.

Par Jean-Christophe Dupuis-Rémond avec Didier Vincenot, Hélène Messang et Jean-Pierre Petitcolas.

Le procureur de la République de Nancy, Thomas Pison, l'a révélé samedi 19 avril 2014 lors d'une conférence de presse : Mia, l'un de ses frères en fugue depuis la mi-mars et ses parents avaient été repérés au Luxembourg hier soir. D'abord dans une station-service puis au camping de Simmerschmelz dans le petit village de Septfontaines (voir carte ci-dessous). Le procureur de la République de Nancy avait alors refusé de confirmer cette information révélée par une chaîne française d'information, le temps que la police luxembourgeoise intervienne.

Mais les fuyards ayant vu l'information sur un téléviseur du camping, ils ont aussitôt repris la route vers la France, en direction de l'Est, probablement pour gagner la Suisse selon le procureur de Nancy. C'est vers 1h30 ce samedi matin qu'ils ont été intercepté par un barrage routier à Phalsbourg (Moselle) comme nous vous l'indiquions dans notre précédent article.

Thomas Pison, procureur de Nancy


Mia va bien

La fillette de 4 mois et demi enlevée jeudi soir à Nancy par ses parents - qui n'en avaient plus la garde - et dont la disparition avait conduit à lancer une "Alerte enlèvement", est en bonne santé.

"Elle va bien, elle a été replacée dans le centre maternel de Nancy où elle vivait." Thomas Pison, procureur de la République de Nancy.


La mère, déficiente mentale, le père, le bébé ainsi qu'un autre fils du couple âgé de 15 ans et en fugue depuis la mi-mars ont été interpellés samedi vers 1H15 à Phalsbourg (Moselle) par la gendarmerie, alors qu'ils circulaient à bord d'un véhicule.

Le film de l'enlèvement

Selon les premiers éléments de l'enquête, le père s'était rendu jeudi en fin de soirée devant le centre maternel où la mère et le nourrisson vivaient, avant de prendre tous les trois la route.
"Ils se sont installés pendant quelque temps dans un camping au Luxembourg, puis ils ont un peu erré sur la route pour se rendre en Suisse", a précisé le procureur. La famille avait notamment été repérée dans une station essence du Luxembourg, conduisant les autorités du Grand-Duché à déployer un important dispositif policier.
Après leur interpellation en Moselle, le couple et leur fils de 15 ans ont été placés en garde à vue au commissariat de Nancy, où leur audition a débuté samedi matin.

Le père était déjà connu des services de justice : il a été condamné à une vingtaine de reprises pour des faits de vols, violences et délinquance routière. Une information judiciaire pour enlèvement devait être ouverte dimanche avant la mise en examen du couple pour "enlèvement".
Les suspects encourent jusqu'à 30 ans de réclusion criminelle.
 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus