Cet article date de plus de 7 ans

Jean-Paul Bachy évoque la recomposition de la Région Champagne-Ardenne

Le Président de la Région Champagne-Ardenne était l'invité de notre édition du 19/20 de ce mardi 22 avril. Une réunion de concertation se déroulait ce mardi soir entre le Premier Ministre Manuel Valls une délégation de l'association des Régions de France.
Jean-Paul Bachy - Président de la Région Champagne-Ardenne
Jean-Paul Bachy - Président de la Région Champagne-Ardenne © France 3 Champagne-Ardenne

Il faut résorber le « mille-feuilles » territorial. Ce n’est pas simple. Le Général De Gaulle s’y est essayé en 1969. Les Alsaciens s’y sont essayés l’année dernière.

Jean-Paul-Bachy
Président de la Région Champagne-Ardenne

 

Jean-Paul-Bachy
Président de la Région Champagne-Ardenne



Voir l'interview de Jean-Paul Bachy - Président de la Région Champagne-Ardenne

(JT 19/20 du 22/04/2014)

durée de la vidéo: 05 min 03
Jean-Paul Bachy donne sa version des Régions


Pour mémoire

Le 8 avril dernier, le premier ministre avait annoncé le souhait de diviser par deux le nombre de régions et supprimer les conseils départementaux.

Manuel Valls avait proposé lors de son discours de politique générale à l'Assemblée Nationale une vaste réforme territoriale, avec notamment une réduction de moitié du nombre de régions d'ici à 2017 et la suppression des conseils départementaux à l'horizon 2021. Il existe actuellement 26 régions (dont 22 en métropole).

Manuel Valls avait également décidé d'engager le débat sur l'avenir des conseils départementaux, nouvelle appellation des conseils généraux où il proposait leur suppression à l'horizon 2021. Le chef du gouvernement a en outre proposé la suppression de la clause de compétence générale pour les collectivités territoriales. Cette clause permet à une collectivité (région, département ou commune) d'intervenir dans tous les domaines qu'elle juge nécessaires.

Evoquant quatre changements majeurs susceptibles de dépasser les clivages partisans, il a enfin annoncé une nouvelle carte intercommunale, fondée sur les bassins de vie qui entrera en vigueur au 1er janvier 2018.

Depuis le 1er janvier dernier, toutes les communes sont regroupées en intercommunalités (communautés de communes, d'agglomérations, urbaines ou futures métropoles). Seule exception, Paris et la petite couronne ; en attendant la création en 2016 de la métropole du Grand Paris.

Voici deux idées de projets

Proposition Région Champagne-Ardenne, avec intégration de l'Aisne, de la Meuse, de la Seine-et-Marne.
Proposition Région Champagne-Ardenne, avec intégration de l'Aisne, de la Meuse, de la Seine-et-Marne. © France 3 Champagne-Ardenne

 

Proposition de 3 nouvelles Régions pour le grand Est (Nord, Grand Paris, Alsace-Lorraine)
Proposition de 3 nouvelles Régions pour le grand Est (Nord, Grand Paris, Alsace-Lorraine) © France 3 Champagne-Ardenne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions aménagement du territoire