Gambardella : Reims en route vers le Stade de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Florent Boutet

Les jeunes de moins de 19 ans du centre de formation du Stade de Reims jouent ce samedi 3 mai 2014 à 17h15 la finale de la Coupe Gambardella à Saint-Denis. Le groupe se prépare pour ce match face à Auxerre qui sera favori.

La dernière victoire de Reims en Gambardella, cette coupe de France des moins de 19 ans, remonte à 1964. Cinquante ans après les espoirs rouge et blanc ont l'occasion d'enrichir le palmarès du club. Seule différence : la finale de la compétition se dispute désormais au Stade de France en lever de rideau de la Coupe de France. L'enjeu sera donc décuplé par la symbolique des lieux.

Honneur et intimidation


"C'est le stade de référence pour toute la France, jubile Cédric DarmonJouer là bas c'est un honneur", poursuit le capitaine des U19 rémois. Originaire de région parisienne comme la moitié de ses coéquipiers, le milieu devra forcément faire face à la pression qui s'abattra sur ses épaules quand il foulera la pelouse qui a vu le sacre mondial de la bande à Zidane, Barthez et Lizarazu en 1998. En conférence de presse le jeune homme ne cachait d'ailleurs pas son intimidation : "Voir des caméras et des gens qui nous posent pas mal de questions ça fait un peu peur au début".

On n'y va pas que pour prendre des photos


Pour essayer de démystifier le cadre de cette finale, le groupe partira à Saint-Denis dès vendredi après-midi : "la Fédération nous donne la possibilité d'aller faire un repérage, explique Franck Chalençon. Les garçons pourront faire des photos et s'approprier les lieux" continue l'entraîneur des jeunes rémois. Objectif affiché : évacuer l'aspect découverte dès le vendredi pour basculer directement dans le match le samedi.

Battre Auxerre et son savoir-faire


Car Reims se déplace au Stade de France avec une ambition : soulever la coupe ! "Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. C'est une phrase qui revient tout le temps, mais si on y va relâché c'est sur que l'on va perdre", lâche Cédric Darmon. "Il y a une réelle volonté chez les joueurs d'aller au bout, renchérit son entraîneur. Le Stade de France, on n'y va pas que pour prendre des photos !"

Nous concentrer sur le jeu plutôt que sur l'enjeu


Et pourtant Reims ne sera pas favori face à Auxerre. Les Bourguignons, qui visent un septième sacre en Gambardella ont la réputation de disposer d'un des meilleurs centres de formation du pays. Cette année, les U19 rémois ont battu leur adversaire deux fois en championnat (6-3 à l'aller et 3-0 au retour), mais la composition de l'équipe auxerroise risque d'être différente samedi soir. "Ils ont un ou deux joueurs dans l'effectif professionnel" rappelle le capitaine des jeunes pousses marnaises.

"On fait tout pour que cette semaine soit la plus normale possible. Nous voulons nous concentrer sur le jeu plutôt que sur l'enjeu", résume Franck Chalençon. Une victoire serait en tout cas un beau symbole pour le Stade de Reims qui s'apprête à inaugurer dans les prochains mois son nouveau centre de formation.

Regardez le reportage de la rédaction, il est signé Grégoire Schott et Isabelle Griffon :

durée de la vidéo: 02 min 19
Les moins de 19 ans du stade de Reims en finale de la coupe Gambardella à Saint-Denis