Cet article date de plus de 7 ans

Metz-Louvigny : la navette a trouvé son public

Le service navette par bus entre Metz et la gare Lorraine TGV de Louvigny, abandonné par la SNCF et la région Lorraine en 2012 mais repris par le département de la Moselle a bel et bien trouvé son public au bout de deux ans. Au point de laisser tomber la construction de Vandières ?
© France 3 Lorraine
C’est la question récurente en forme de serpent de mer à laquelle sont confrontés depuis plus de 10 ans les différents exécutifs lorrains, qu'ils soit régional, départementaux ou métropolitain : faut-il construire la gare d'interconnexion lorraine TGV-TER à Vandières (54) ?

Fidèle à sa position, le département de la Moselle répond non, mais indirectement à l'occasion du deuxième anniversaire de sa prise en charge financière de la navette bus entre la gare Lorraine TGV actuelle de Louvigny et le centre de Metz. Pour Patrick Weiten, président du conseil général, qui suit la norme de son prédécesseur Philippe Leroy, à quoi bon une nouvelle gare puisque l'actuelle fonctionne très bien et même mieux qu'espéré au départ et surtout puisque la navette que son institution finance entre Metz et Louvigny a elle aussi trouvé son public : 17.000 passagers en 2012, 30.000 l'an dernier, selon des chiffres dévoilés lundi 5 mai 2014.

Une fréquentation et un satisfecit constatés par nos journalistes Arnaud Salvini et Emmanuel André :

durée de la vidéo: 01 min 34
2e anniversaire de la navette TGV Metz-Louvigny

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun politique sncf vandières