L'Assurance Maladie mène la chasse aux fraudeurs

En 2013, la CPAM d'Alsace a détecté 3,6 millions d'euros de fraude à l'assurance maladie. Un chiffre en hausse de 35 %, notamment parce que les contrôles ont été renforcés et les activités de certains professionnels examinées à la loupe. 

Image d'illustration
Image d'illustration © France 3 Alsace
Chaque année, l’Assurance Maladie cible particulièrement certains secteurs. En 2013,le transport des malades et les soins infirmiers ont fait l’objet d’une attention toute particulière.


Les contrôles sont basés sur l’exploitation des données de l’Assurance Maladie. Ils permettent de repérer certains professionnels de santé dont l’activité est visiblement suspecte : pratiques de facturation très éloignées de la moyenne de leurs confrères, pratiques se rapprochant de profils de fraudes détectées par le passé ou signalements de patients concernant la facturation du professionnel...

Les arrêts maladies sont également très contrôlés : 65.000 contrôles d’assurés en arrêt de travail ont été réalisés par le Service médical en Alsace en 2013. Près de 10% des contrôles aboutissent à une reprise du travail. Les cas d’abus ou de fraude aux indemnités journalières (versées en cas d’arrêt de travail) portent sur la falsification de documents (avis d’arrêt de travail, attestation de salaire), la présentation de fausses fiches de paie, la falsification de déclaration d’accident du travail, l’absence de déclaration de changement de situation, mais également des activités rémunérées ou non pendant un arrêt de travail. (Sources : dossier de presse CPAM Alsace)
 

durée de la vidéo: 01 min 46
Bilan 2013 de l'Assurance Maladie



 



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter