Cet article date de plus de 7 ans

Metz : face à l'afflux des demandeurs d'asile, les associations demandent à l'Etat de respecter la Loi

A Metz, la préfecture de Moselle est a nouveau confronté a un afflux massif de demandeurs d’asiles. Et comme l’an dernier, faute d’hébergement, ils s’installent dans des abris de fortunes à Blida, l'une des entrées de la ville... 
3 à 400 adultes et enfants se sont, comme l'an dernier, installés avenue de Blida à Metz (Moselle) faute de trouver des abris plus adaptés. Une nouvelle fois, les associations, dont le collectif mosellan de lutte contre la misère, font pression sur les autorités pour qu'ils puissent bénéficier d'un accueil décent le temps que leur demande d'asile soit instruite. Comme l'impose la Loi, ce qu'a rappelé la Justice en septembre dernier.

Mais celle-ci prend plusieurs semaines, les places dont disposent l'Etat ne sont pas si nombreuses selon la Préfecture et les réfugiés (réels ou supposés) continuent d'affluer, le plus souvent en provenance des Pays de l'Est.

Le reportage de Marc Shmitt et Guy Souter, jeudi 7 mai :
durée de la vidéo: 01 min 19
Metz : les demandeurs d'asile de Blida

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société politique solidarité