• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Jean-Paul Didierlaurent, invité de France 3 Lorraine pour son roman “Le Liseur du 6h27”

Jean-Paul Didierlaurent invité du 1920 Lorraine, jeudi 8 mai 2014, pour son roman "Le Liseur du 6h27" / © France 3 Lorraine.
Jean-Paul Didierlaurent invité du 1920 Lorraine, jeudi 8 mai 2014, pour son roman "Le Liseur du 6h27" / © France 3 Lorraine.

Jeudi 8 mai 2014, l'auteur vosgien était l'invité de Thierry gelahaye pour son premier roman "Le Liseur du 6h27", qui a d'ores et déjà transformé sa vie en conte de fée éditorial.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

"C'est un miracle, un conte de fée !", s'exclame Jean-Paul Didierlaurent, auteur du "Liseur du 6h27", un premier roman enchanteur, plein d'humour et de poésie du quotidien, déjà acheté dans 25 pays et qui suscite la gourmandise des producteurs de cinéma. Ce qu'a confirmé le géromois, jeudi 8 mai 2014 dans le 1920 Lorraine où il était l'invité de Thierry Gelahye. Notre journaliste qui a lui-même adoré le roman de l'auteur vosgien.

Jean Paul Didierlaurent, auteur du livre "le liseur de 6h27"

Cet employé d'Orange, âgé de 52 ans, à la carrure vigoureuse, dit avoir "la tête dans les étoiles", mais il reste profondément ancré dans sa terre natale des Vosges dont il conserve l'accent.

Une réflexion sur la littérature

Avec une écriture très cinématographique, "Le Liseur du 6h27" raconte d'une plume légère et joliment loufoque l'histoire de Guylain Vignolles, un nom "à la con", assure le personnage, objet d'une contrepèterie malheureuse: Vilain Guignol.
Guylain, qui a appris "en 36 ans d'existence à devenir invisible pour ne plus déclencher les rires et les railleries", vit seul avec son poisson rouge Rouget de Lisle, son seul confident avec un vieil ami cul-de-jatte. Le trentenaire est préposé au pilon des livres invendus: "une barbarie", selon lui.

Chaque jour, cet amoureux des mots sauve quelques pages de la broyeuse et les lit à voix haute dans le RER de 6h27 qui l'emmène à son "boulot de bourreau". Un matin, il trouve dans le RER une clé USB contenant le manuscrit d'une inconnue dont il va tomber amoureux. Guylain lit aux passagers le texte de la jeune femme, dame pipi à la verve féroce, découvre-t-il, et n'aura de cesse de retrouver cette âme soeur...

Une sortie avancée face au succès annoncé

Initialement prévue le 13 mai, la sortie du roman a été avancée d'une semaine en raison de l'enthousiasme des libraires. Le premier tirage de 8.000 exemplaires a été épuisé face à la demande, 5.000 ont été réimprimés et une nouvelle fournée doit être rapidement commandée. 
"Le succès du roman va peut-être changer ma vie", reconnaît l'écrivain qui a rédigé "Le Liseur" en deux mois grâce à une résidence d'auteur. "Dans un premier temps, je vais prendre une disponibilité. Puis j'espère pouvoir ne faire que ça, écrire, ma passion", a confié Jean-Paul Didierlaurent.

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus