Dépenses de santé en hausse en Alsace

L'Agence Régionale de Santé (ARS) vient de publier les chiffres des dépenses en matière de santé pour l'année 2013 en Alsace. Ils sont en hausse de 3.2% par rapport à l'année précédente.

Cette augmentation de 3.2% des dépenses de santé dans la région Alsace est supérieure de 1 point à l'augmentation au niveau national. Cette hausse représente l'équivalent de 3000 euros par habitant. Un phénomène notamment dû aux dépenses dans les établissements de santé mais aussi à la hausse des honoraires des infirmiers et des kinésithérapeutes.


Un total de 5,555 milliards d’€ en Alsace en 2013

Ce montant correspond aux dépenses liées aux prescriptions et aux soins dispensés par les professionnels de santé et les établissements de santé en Alsace financées par l’Etat, les régimes d’Assurance Maladie et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (ce montant ne prend pas en compte les dépenses de santé prises en charge par les assurés, les mutuelles complémentaires et les assurances privées).

Ces dépenses sont en progression de 3,2 % par rapport à l’année 2012 (+ 2,3 % au plan national).
Cette progression est essentiellement due :
- aux soins de ville,
- aux établissements de santé, qui représentent 83% des dépenses totales, et dont le taux d’évolution régional (respectivement +2,6% et + 2,5 %) est supérieur au taux national (+1,9% pour chacun de ces deux postes de dépenses).
Ce montant a représenté près de 3 000 € par habitant (moyenne nationale : 2 910 € par habitant).

© Agence Régionale de Santé (ARS)


Soins de ville : 2, 318 milliards d’€ en 2013

D’un montant de 2,318 milliards d’€, les dépenses de soins de ville ont continué de représenter le premier poste de dépenses avec une évolution de + 2,6 % (moyenne nationale : + 1,9 %). 
On note une évolution marquée pour :
- les honoraires paramédicaux des infirmiers (+ 10,5 %) et des kinésithérapeutes (+10,7%) : cette progression s’explique par la revalorisation tarifaire des actes intervenue mi-2012 ainsi qu’une démographie régionale très dynamique (la densité d’infirmiers libéraux pour 100 000 habitants ayant augmenté de 11%, celle des masseurs-kinésithérapeutes de 6% entre 2012 et 2013) ;
- les transports de malades : +5,6%.
Les dépenses de soins de ville ont représenté un montant de 1 251 € par habitant (moyenne nationale : 1 231 €).


Etablissements de santé : 2, 299 milliards d’€ en 2013

En 2013, les dépenses des établissements de santé se sont élevées à 2, 299 milliards d’€, en progression de 2,5% par rapport à l’année 2012 (+ 1,9 % France entière).

© Agence Régionale de Santé (ARS)


Les dépenses en établissement de santé ont représenté une moyenne de 1 241 € par habitant (1 164 € au niveau national).
On note une évolution marquée des dépenses liées à l‘activité de médecine, chirurgie et obstétrique : + 2,1 % (+ 1,7 % au niveau national).
 

Etablissements et services médico-sociaux : 548 millions d’€ en 2013

Les dépenses liées aux établissements et services médico-sociaux (pour les personnes âgées et les personnes handicapées notamment) ont progressé de 4,1 % en 2013 (+ 4,1 % au niveau national).
Ce montant correspond à une dépense moyenne de 296 € par habitant (moyenne nationale : 315 €).
 

Prévention : 24 millions d’€ en 2013

En 2013, 23,78 millions d’€ ont été consacrés à la prévention.
Les actions de prévention ont notamment concerné la vaccination, la prévention de la tuberculose, des cancers et des autres maladies chroniques, la prévention du SIDA et des infections sexuellement transmissibles.
A noter que, sur ce total, 540 000 € ont été financés par le Régime local.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé