Cet article date de plus de 6 ans

Désengagement de l'Etat sur la gestion des forêts : nouvelles embûches pour les communes

Les communes forestières sont en colère. Le projet de loi de finance prévoit en effet une baisse des dotations de l'Etat sur la gestion des forêts. De nouvelles charges vont donc peser sur les communes. Les élus protestent. 
© F3Lorraine
Avec une baisse des dotations de 50 millions d'euros pour 2015, l'Etat affiche un désengagement dans la gestion des forêts. Les communes forestières seront donc mise d'avantage à contribution avec une taxe qui passerait de 2 à 14 € par hectare et une progression entre 10 et 18 % des frais de garderie (pourcentage sur des recettes d'exploitation reversé à l'ONF).

Une situation que dénonce la FNCOFOR. Une délégation de la Fédération Nationale des communes forestières sera reçue à ce sujet par au ministère de l'Agriculture le 18 septembre 2014. De son côté, le  Syndicat National Unifié des Personnels des Forêts et de l'espace Naturel (SNUPFEN) souligne qu'avec cette réforme, l'ONF porte atteinte au contrat de plan pluriannuel qui courrait pourtant jusqu'en 2016. 

En Lorraine, 40 % des surfaces boisées appartiennent aux collectivités, pour seulement 24 % de forêts domaniales (ONF) tandis que 36 % des forêts sont privées. 

durée de la vidéo: 01 min 46
La co

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt archives