Une société alsacienne pionnière dans l'impression 3D de pièces métalliques

© France 3 Alsace
© France 3 Alsace

Particularité de la technique de la société BEAM basée à Illkirch : ils sont les rares au monde à savoir faire de la réparation de pièces métalliques grâce à l'impression 3D, quant pour l'heure cette technologie est surtout utilisée avec du plastique ou des polymères. 

Par Caroline Moreau

Leur technologie pourrait constituer une révolution pour l'industrie aéronautique, nucléaire ou militaire.
Ils sont pour l'heure les seuls au monde à savoir fabriquer ainsi des objets en métal. Il a fallu 20 ans à cette société spécialisée dans le soudage, la découpe et le marquage au laser pour mettre au point leur process.
Le fonctionnement : leur machine fait fondre de la poudre de métal qui par empilement crée la pièce complète.

La vraie avancée de leur procédé est qu'il permet de rajouter des éléments à une base existante, et donc par conséquent de réparer les pièces.
Deux conséquences de taille pour les clients : la durée de vie des pièces est rallongée et les coûts sont revus à la baisse.

Pour l'heure, à cause des coûts élevés des matériaux utilisés comme le titane et le nickel , le marché est encore réservé aux industries aéronautique, nucléaire et militaire.

BEAM, société alsacienne précurseure dans l'impression 3D au laser
Reportage de Catherine Munsch et Marie Pouchin Intervenants : Lionel Potron Directeur technique France/Chromalloy; Emmanuel Laubriat Président BeAM (Be Additive Manufacturing)

 

Sur le même sujet

Record du monde du GPS Drawing à vélo

Les + Lus