Plan incliné d'Arzwiller : la réouverture à l'horizon de juillet 2015

Publié le Mis à jour le
Écrit par Baptiste Cogitore

L'établissement public Voies navigables de France (VNF) a annoncé la réouverture du plan incliné de Saint-Louis-Arzwiller pour la mi-juillet 2015. L'ascenseur à bateaux est à l'arrêt depuis l'avarie de juillet 2014.

Le plan incliné de Saint-Louis-Arzwiller pourrait rouvrir en juillet 2015 : c'est ce qu'annonce Voies navigables de France (VNF) mercredi dans un communiqué de presse.

Etablissement public créé en 1991, VNF exploite le plus grand réseau européen de voies navigables : 6 700 km de canaux et rivières aménagés, plus de 3 000 ouvrages d'art et de 40 000 hectares de domaine public fluvial.

En juillet 2014, un incident avait rendu inutilisable l'ascenseur à péniches de Saint-Louis-Arzwiller, sur le canal de la Marne au Rhin, un an après une première avarie qui lui avait valu neuf mois de mise à l'arrêt.

Le 16 juillet, des experts avaient annoncé la fermeture de l'ouvrage au moins jusqu'à la fin de l'année, le temps d'évaluer les dégâts causés par une opération de maintenance visant à réparer l'incident sur le chariot-bac.

En effet, cette opération avait provoqué la déformation d'une poutre métallique sur le bac. Mais un rapport du Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREM) estime que cette avarie devrait être réparée d'ici juillet prochain.

Unique en son genre en Europe, le plan incliné permet de franchir l'équivalent de 17 écluses. Il attirait 140.000 visiteurs par an avant ses déboires de l'an passé, quand, le 4 juillet 2013, un bateau-mouche était resté bloqué dans l'ascenseur avec 21 passagers à bord.

Reste maintenant à connaître le coût des réparations : VNF a lancé dès la mi-novembre les études pour évaluer le montant des réparations de la partie déformée du chariot-bac et permettre ainsi de lancer une consultation dans le cadre d’un appel d’offre public.

"A l’issue de cette consultation, une entreprise sera désignée pour commencer les travaux dès le mois de mars prochain", précisait mercredi un communiqué de VNF.

Quelque 8.000 à 8.500 bateaux de plaisance empruntent chaque année le canal de la Marne au Rhin. Une cinquantaine de bateaux de commerce transitent chaque année par cet ouvrage