Bure (Meuse), aux confins de la Haute-Marne : un millier de manifestants contre une "poubelle nucléaire"

Publié le Mis à jour le
Écrit par I.F avec AFP

Un millier de personnes a manifesté dimanche à Bure (Meuse), commune limitrophe de la Haute-Marne. Une manifestation contre un projet controversé d'enfouissement de 100 000 m3 de déchets nucléaires dans le sous-sol de ce village.

Bure, limitrophe de deux villages de Haute-Marne Gillaumé et Saudron dans le canton de Poissons, a rassemblé près de mille personnes ce dimanche. Un rassemblement contre un projet de poubelle nucléaire baptisé Cigéo.
Cigéo est un projet unique en France, destiné à enfouir les déchets radioactifs les plus dangereux du pays à 500 mètres sous terre dans une roche argileuse imperméable.
Pour l'heure, son autorisation n'est pas encore validée.

Une chaine humaine contre une poubelle nucléaire

Plusieurs randonnées parties dans la matinée de ce dimanche ont convergé vers le site prévu pour l'enfouissement. Une chaîne humaine s'est ainsi formée à l'appel d'un collectif d'associations dénonçant le projet : "Les habitants vigilants de Gondrecourt-le-Château, EODRA (collectif des élus opposés à l'enfouissement), CEDRA 52, BURESTOP 55 et Bure Zone Libre.

Les participants étaient environ 900 sur le site selon la préfecture, et 1000 selon le collectif d'associations. Des agriculteurs sont venus avec plusieurs tracteurs apporter leur soutien aux manifestants.

Récemment, le collectif d'associations a fait appel de la décision de justice. Fin mars il a été débouté dans son action contre l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Les associations lui reprochent d'avoir sous-estimé volontairement la richesse du sous-sol de Bure et notamment la présence de nappes souterraines d'eau chaude. Et ce pour faciliter l'implantation du futur centre dans cette zone rurale, aux confins de la Haute-Marne.

Voir notre reportage dans le JT 19/20 de ce dimanche 7 juin 2015

durée de la vidéo: 02 min 02
Manifestation "poubelle nucléaire"

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité