AJ Auxerre 4 - FC Metz 0 : la messe est dite

Publié le Mis à jour le

Gros couac pour le FC Metz.
Alors que toutes les cartes étaient en main pour s'approcher du podium, les lorrains reviennent avec une sacrée valise.
4 buts encaissés et aucun marqué.

Le match


Forts de leurs trois succès consécutifs, les Grenats avaient les cartes en mains pour s'approcher du podium, et même y monter, selon le résultat de Stade Brestois - Le Havre.
Match primordial dans cette dernière ligne droite qui se dessine.

Le match commence bien avec une belle pression de Metz, qui prouve les intentions du groupe.
Mais cela ne rentre pas.

Approximations offensives qui vont peser lourd dans la balance.
Car dominer stérilement n'apporte en général rien de bon.

Analyse qui se vérifie dans le temps additionnel de la première période.
Cheick Doukouré concède un pénalty. Gaëtan Courtet ne laisse pas passer l'aubaine (45' + 1').

A la reprise, mêmes bonnes intentions messines, avec le même résultat.
Ce qui devait arriver arrive finalement par Sonhy Sefil, entré en jeu à la 41', qui marque alors que les messins, pensant le joueur hors jeu, s'étaient arrêtés. Mais l'arbitre assistant n'avait pas levé son drapeau (53'). 

Avec deux buts de retard, la tâche devenait beaucoup plus difficile pour le FC Metz.
C'est un ex-nancéien qui allait plier le match. Sur coup de pied arrêté, Sébastien Puygrenier ne rate pas l'occasion et marque de la tête (77').

Petite lueur d'espoir pour ne pas rentrer "Fanny", à la 89', où les messins obtiennent un pénalty...raté par Yeni Ngbakoto !
La scoumoune, quoi.

Scoumoune qui poursuit décidément les joueurs jusqu'au bout, puisque monsieur Batta siffle un nouveau pénalty, pour Auxerre cette fois, que Gaëtan Courtet prend un malin plaisir à transformer (90' + 4').

Il y a des jours où rien ne va... C'était visiblement le cas pour le FC Metz qui fait une très mauvaise opération.
En effet, Le Havre a réussi à prendre un point sur le terrain du Stade Brestois, et reste 3ème à deux points de Metz, tandis que le Red Star, qui a été l'emporter à Ajaccio, s'empare de la quatrième place, à deux points également des Grenats.

Mathématiquement, rien n'est perdu pour Metz.
Mais que ces trois points mis en jeu auraient fait du bien au classement et au moral !

Vendredi prochain, le FC Metz se déplace encore. A Bourg-en-Bresse.
Et cette fois, il faudra gagner. Impérativement.


Reportage dans vos différentes éditions régionales.