En Alsace, les magasins éphémères font un carton pour les fêtes de Noël

De nombreux magasins éphémères ont ouvert leur porte pour noël, comme ici à Mulhouse avec "L'Atelier de Pauline" / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
De nombreux magasins éphémères ont ouvert leur porte pour noël, comme ici à Mulhouse avec "L'Atelier de Pauline" / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace

Avec les fêtes, ils poussent comme des champignons. De novembre à décembre, une bonne vingtaine de magasins éphémères ouvrent leur porte à Mulhouse,  Strasbourg et Colmar. Une bonne affaire pour commerçants et artisans qui peuvent tester leurs produits, grandeur nature.

Par vincent.lemiesle

Commerçants et artisans se bousculent au portillon. Depuis quelques années le concept du magasin éphémère, ouvert que pendant un ou deux mois, attire de plus en plus d'enseignes. A tel point que, cette année, à Strasbourg, les demandes de commerçants n'ont pu être toutes satisfaites: "Au moins trois fois plus que les années précédentes. Pour l'instant il est impossible de chiffrer précisément le nombre de magasins éphémères à Strasbourg mais c'est de l'ordre d'une bonne dizaine", explique Pierre Bardet, le président des Vitrines de Strasbourg.

La raison du succès ? Elle est simple : "Le magasin éphémère permet au commerçant de lancer un concept, d'accroître sa visibilité et de voir si ça marche. C'est très intéressant aussi pour les villes parce que ça permet d'occuper des locaux vides et pour les clients, d'avoir une offre plus diversifiée", précise Pierre Bardet.

Exemple, "La Maison de Caroline", un magasin éphémère lancé une première fois l'année dernière pour les fêtes de Noël, par Caroline Boeglin et qui retente l'expérience cet hiver 2019, après un franc succès. Il faut dire que le magasin propose un millier de références pour une trentaine de créateurs, sur 130 m2, le tout dans un quartier attractif, rue de la Mésange à Strasbourg. Un deuxième magasin de la même enseigne ouvre ses portes Place de la République à Mulhouse. "Il y a un esprit de Noël mais pas que, puisque vous allez trouver de la déco pour chez vous pour toute l'année", précise Caroline Boeglin.
 

A Mulhouse, le manager du commerce du centre-ville, Frédéric Marquet, compte pas moins de cinq magasins éphémères, ouverts spécifiquement durant cette période festive. C'est plus que les années précédentes, là aussi. "C'est un signal assez positif pour Mulhouse puisque que quand on ouvre un magasin éphémère c'est en général dans des lieux attractifs", note le manager. De fait, le centre-ville mulhousien, avec plus de deux cents commerçants concentrés sur un petit périmètre, constitue un pôle commerçial des plus attractifs, aussi bien pour les commerçants que pour les clients. 
 

Ces boutiques éphémères permettent d'amener en permanence de la vie au centre-ville, avec souvent des créateurs, des indépendants, ça fait partie des choses que la clientèle recherchent
Frédéric Marquet, manager du commerce du centre-ville de Mulhouse


Exemple avec L'Atelier de Pauline, Cour des Maréchaux, qui propose ses créations autour du thème de Noël. "Durant cette période les gens dépensent plus, c'est une période festive, il faut leur proposer des choses nouvelles", explique Pauline Wilhelm, la créatrice du magasin. Pour elle, c'est l'occasion de sortir de son atelier et de vendre en direct le produit de ses créations.

Avec le flux de visiteurs, qui est plus important à cette époque de l'année et la proximité du marché de Noël, c'est l'occasion, pour les artisans ou les créateurs, de se faire connaitre plus facilement et de rencontrer leur clientèle. Chez Mazawood, un magasin éphémère spécialisé dans le mobilier en bois haut de gamme, installé rue des Maréchaux, le succès a été immédiat.  
 
Le mobilier exposé chez Mazawood est fabriqué en atelier par 4 menuisiers à Niffer, dans le Haut-rhin / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
Le mobilier exposé chez Mazawood est fabriqué en atelier par 4 menuisiers à Niffer, dans le Haut-rhin / © Vincent Lemiesle, France 3 Alsace
 
A Colmar, adresse incontournable pour ceux qui aiment les ambiances scientifiques, un peu décallées, façon Jules Verne : Le Cinquante Sept. "C'est une réplique d'une boutique créée par Philippe Chapon à Metz. Il cherchait depuis deux ans une annexe à Colmar pendant le marché de Noël pour faire découvrir son univers aux colmariens", explique la propriétaire des lieux, Karin Zielinski, une galeriste de la rue Berthe-Molly. Le chaland y découvrira, pêle-mêle, une multitude d'objets hétéroclites, originaux, bizarres, étonnants, allant des boîtes en corne aux miroirs de sorcière en passant par les globes terrestres, sans oublier les boules de cristal ou les tableaux de style victorien.
 

Enfin, Saverne, n'est pas en reste avec La Curiosité de Noël, un magasin éphémère ouvert jusqu'au 11 janvier, proposant uniquement du "made in France", de préférence de fabrication locale et artisanale. Les objets exposés proviennent d'une vingtaine de créateurs : des jeux en bois, des luminaires, des sacs à main en tissu, etc.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus