Bas-Rhin : Pourquoi les infirmières et les infirmiers ne prendront aucun nouveau patient ces trois prochains jours

Publié le Mis à jour le
Écrit par Astrid Servent .

En ce premier week-end de décembre, les infirmiers et infirmières libéraux sont en grève pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils ne prendront en charge aucun nouveau patient pendant trois jours. Explications.

Mieux éviter de tomber malade en ce  premier week-end de l’Avent : après les médecins libéraux, ce sont les infirmières et les infirmiers libéraux qui sont en grève.

Dénonçant leurs conditions de travail et le manque de revalorisation de leur rémunération, ils ne prendront aucun nouveau patient les 2, 3 et 4 décembre 2022. Ils se disent  "indignés, écoeurés et épuisés".

Guillaume Robin est l’un d’entre eux. Il exerce depuis 25 ans, dont 15 ans en libéral à Eckbolsheim. Il est vent debout, notamment depuis le récent passage de l’article 44 du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (le PLFSS). Pour lui, c’est ce qui a mis le feu aux poudres.

Présomption de culpabilité

"Aujourd’hui, nous facturons beaucoup à l’acte. Chaque acte correspond à une nomenclature.  Nous sommes régulièrement contrôlés par l’Assurance Maladie qui peut revenir jusqu’à deux ans en arrière. En cas d’erreur (toujours possible) et sur la base d’un contrôle réel et contradictoire, elle peut nous demander des indus ce qui est normal.

Cet article 44 permet à l’Assurance Maladie, à partir d’un échantillon de factures, de repérer des anomalies et d’appliquer à un soignant libéral un forfait d’indus sur la totalité de son activité, plutôt que de lui demander de rembourser l'acte, en cas d’erreur. En clair, nous serons présumés coupables. La mise en œuvre de ce texte décourage les professionnels du soin".

Remise en cause du Bilan de Soin Infirmier

"Lorsque nous prodiguons des soins, nous devons les rentrer sur un portail Ameli pro qui dispose de 186 items. Avec la création du bilan de soin infirmier (BSI), notre intervention est transformée en forfait déterminé par des algorithmes ce qui a pour effet de baisser le montant de nos honoraires.

Vous ajoutez à cela qu’on a pris de plein fouet l’augmentation des charges (chauffage, carburant). On dit stop !"

Obligation de soin

Infinidels, Convergence infirmière et Onsil, trois syndicats de la filière soutiennent leur appel à une grève nationale les 2, 3 et 4 décembre 2022.

Guillaume Robin précise : "Vous savez pour un infirmier ou une infirmière, il y a toujours cette notion de culpabilité à abandonner ses patients. Ca n’est pas rien de faire grève".

Durant ces trois jours, aucun nouveau patient ne sera pris en charge par les infirmières et infirmiers libéraux : ils seront renvoyés au 15 et au milieu hospitalier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité