EN IMAGES. En Alsace, un impressionnant exercice militaire se déroule jusqu'au 12 novembre

Publié le
Écrit par Flavien Gagnepain
Les simulations de combat ont lieu du 8 au 12 novembre, après trois jours de mise en place.
Les simulations de combat ont lieu du 8 au 12 novembre, après trois jours de mise en place. © Stéphane Gaudry - France Télévisions

Depuis le 8 novembre, un exercice militaire de grande ampleur se déroule en plaine d'Alsace. Intitulé "HULL 2021", il voit 600 militaires déployés sur une zone de 150 km. Le régiment de marche du Tchad, implanté à Meyenheim, dans le Haut-Rhin, conduit l'entrainement.

Après trois jours de préparation, l'exercice en terrain libre "HULL 2021" a commencé en plaine d'Alsace et durera jusqu'au 12 novembre. Pendant ces jours intenses, les soldats seront amenés à effectuer des combats en zone urbaine, des contrôles de zone ou encore des missions défensives.

Les 600 hommes et femmes s'affrontent sur une zone de 150 km entre la Meurthe-et-Moselle et le Haut-Rhin, autour d'un scénario imaginaire : Après la sécession de la province maritime de Kalmar par les forces armées Tytan, le gouvernement centre d'Arnland fait appel à l'Otan pour l'épauler.

D'après le régiment de marche du Tchad, situé à Meyenheim, dans le Haut-Rhin, l'objectif de "HULL 2021" est de "disposer d'une armée de Terre durcie, prête à faire face aux chocs les plus rudes jusqu'à l'affrontement majeur et apte à emporter la décision." 

L'entraînement passera par plusieurs villes, à cheval entre l'Alsace et les Vosges. Les communes de Chenevières (Meurthe-et-Moselle), Fessenheim, Meyenheim ou Colmar sont concernées.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.