Cet article date de plus de 3 ans

Fréquentation record pour le Parc du Petit Prince à Ungersheim

Le parc d'attraction haut-rhinois termine l'année en trombe : les vacances de la Toussaint ont vu les familles affluer, comme tout au long de l'été. Résultat: le cap des 200 000 visiteurs va être franchi en 2017, trois ans seulement après son ouverture.
En Alsace, Le parc du Prince possède aussi un ballon captif
En Alsace, Le parc du Prince possède aussi un ballon captif © MaxPPP
Sur la seule journée d'Halloween, 5 877 personnes ont profité des attractions du Parc du Petit Prince, nouveau record journalier pour le site.
La météo favorable des vacances de la Toussaint a permis au parc de faire le plein pour continuer sur sa belle lancée de 2017. Même s'il a fermé ses portes dimanche 5 novembre, les opérations organisées ene décembre à destination des entreprises devraient permettre de passer le cap des 200 000 visiteurs. C'est 35% de plus qu'en 2016, une augmentation record pour un parc d'attraction français.

Le "Serpent" est l'une des deux nouvelles attractions lancées cette année. Un investissement qui a contribué à attirer plus de monde.
Le "Serpent" est l'une des deux nouvelles attractions lancées cette année. Un investissement qui a contribué à attirer plus de monde. © Vincent Voegtlin/MaxPPP

Plus d'Alsaciens, plus d'étrangers

"C'est une grande fierté pour toute l'équipe, se félicitent les fondateurs, Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi. On a reçu beaucoup de messages de sympathie, de familles fidèles. Elles reviennent six fois en moyenne lorsqu'elles prennent le pass saison." 

Et c'est l'un des enseignements de ce bilan : le nombre de visiteurs alsaciens continue de progresser. Les voisins franc-comtois et lorrains viennent également plus nombreux, n'hésitant pas à faire 2h de trajet pour accéder aux manèges.
Quant aux visiteurs étrangers, ils représentent 20% de la clientèle, il y a eu cette année trois fois plus de Suisses et d'Allemands que l'an dernier.

Le parc est maintenant fermé au public jusqu'au 30 mars prochain. Seules les entreprises souhaitant inviter leurs salariés pour leur fête de Noël pourront profiter du Petit Prince et des autres personnages et attractions du parc au mois de décembre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs