Cet article date de plus de 3 ans

Grève SNCF : le trafic en Alsace le 23 avril

La grève à la SNCF entre dans sa cinquième séquence ce dimanche 22 avril à 20 heures, pour s'achever mercredi 25 avril à 7h55. Les perturbations annoncées en Alsace sont proches des épisodes précédents. 
Les voyageurs attendent un train pour Strasbourg en gare de Mulhouse au soir du premier jour de grève à la SNCF
Les voyageurs attendent un train pour Strasbourg en gare de Mulhouse au soir du premier jour de grève à la SNCF © T. Gachon/Maxppp

Pour le 23 avril, les précisions de trafic en Alsace s'avèrent sensiblement les mêmes que lors du précédent épisode.

La SNCF annonce un trafic de 2 TGV sur 5 au départ ou à destination de l'Alsace

La SNCF annonce 2 TER sur 5 en circulation en Alsace ce lundi et prévoit à nouveau la mise en place de bus de substitution.
© SNCF

Cette paralysie sur les rails va se doubler lundi et mardi d'une grève des personnels d'Air France.

Comment savoir si votre train circule ?

Concernant le trafic des Intercités en France et en Europe:

NB : Pour accéder à l'info trafic, munissez-vous de votre numéro de train sur votre billet ou sur votre email de confirmation.
Au vu du nombre limité de TER et de la très forte affluence attendue, les voyageurs sont invités à ne pas emporter de vélos à bord.

Prolongation de la grève jusqu'en août ?

Le calendrier des jours de grève va pour l'instant jusqu'au 28 juin, mais les syndicats pourraient prolonger au-delà. "On prépare" un nouveau calendrier pour "juillet et août", a dit une source syndicale au Parisien. Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, a tenté de rassurer les usagers ce dimanche, à la veille de ce nouvel épisode de perturbations sur les rails, en garantissant que la grève ne continuerait pas durant l'été. "Il n'y aura pas de grève cet été car les cheminots sont des gens responsables", a-t-il assuré au Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

Guillaume Pepy a également annoncé la création d'un poste de commandement, un "PC exam", dans le but "de travailler avec les recteurs, les universités, dès cette semaine pour pouvoir garantir les trains qui desservent les salles d'examen. On accompagnera aussi les élèves avec des volontaires, les fameux gilets rouges, car ça va créer du stress" a ajouté le président de la SNCF.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports grève social